Cet article date de plus de deux ans.

Tennis : Tsonga impressionnant face à De Minaur

Jo-Wilfried Tsonga a dominé la tête de série numéro 7 et 31e mondial Alex de Minaur (6-4 7-6) pour accéder aux demi-finales du tournoi de Brisbane. Plus encore que le résultat, c'est le contenu de son match qu'il faudra retenir pour le Manceau.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (SAEED KHAN / AFP )

Ce n'est qu'un quart de finale en ATP 250, mais il est évident que cette victoire vaut beaucoup plus dans l'esprit de Tsonga. D'abord parce qu'elle consacre, en quelque sorte, son retour au premier plan. Il s'agira, ce samedi, de sa première demi-finale depuis le tournoi de Montpellier en 2018. Ensuite, et peut-être surtout, parce que la manière y était.

Tsonga de nouveau explosif

44 coups gagnants pour 28 fautes directes. Avec une telle feuille de stats, Tsonga peut être ravi. D'autant qu'en face, le mur De Minaur était réglé : l'Australien n'a commis que 11 fautes directes (pour 16 coups gagnants). L'opposition de style était belle à voir. Elle a donné lieu à une poignée de points spectaculaires, dont certains feront certainement le bonheur des Tops de fin de tournoi.


 

Tout fonctionnait chez le Français : service (12 aces et 79% de points gagnés derrière sa première balle), coup droit missile retrouvé, volée correcte. Seul son revers connaît encore quelques ratés. Mais au regard de son âge (34 ans cette année), de tout ce qu'il a traversé ces derniers mois (blessures à répétition) et du niveau de son adversaire, Jo-Wilfried Tsonga peut être satisfait. Et il l'a été : "J'essaie de jouer de mieux en mieux, j'ai très bien servi", a déclaré Tsonga au sortir du terrain. "Ça aurait pu tourner autrement, mais j'ai été sérieux", a ajouté le revenant, qui affrontera en demi-finales Daniil Medvedev, un autre espoir mais qui fait lui partie du Top 20. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.