Cet article date de plus de six ans.

Paul-Henri Mathieu s'offre Rosol à Metz

Battu par Jo-Wilfried Tsonga puis par Gaël Monfils en Coupe Davis à Roland-Garros le week-end passé, Lukas Rosol (N.4) a poursuivi sa mauvaise série en France. Engagé dans le tournoi de Metz, le Tchèque a été vaincu par l'Alsacien Paul-Henri Mathieu 6-3, 6-4. C'est une grosse claque pour le 27e mondial, sorti par le 91e mondial, titulaire d'une invitation et qui accède ainsi aux quarts de finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Alsacien Paul-Henri Mathieu

Depuis la fin du mois d'avril, à Bucarest, Paul-Henri Mathieu n'avait pas gagné deux matches de suite dans un tableau final sur le circuit principal. Pas très loin de son Alsace natale, il y est parvenu de très belle manière. Après avoir dominé au 1er tour Benjamin Becker, en deux jeux décisifs), PHM s'est offert Lukas Rosol. Le pauvre Tchèque a vécu un voyage en France des plus terribles. Vaincu lors de ses deux simples de Coupe Davis et donc éliminé avec la République tchèque par la France le week-end dernier à Roland-Garros, le 27e mondial a enchaîné avec une troisième défaite, dès son entrée en lice. Tête de série N.4, il n'a pas réussi la transition entre la terre-battue parisienne et l'indoor messin, délivrant juste 9 aces contre 8 à son adversaire. Et il a été incapable de concrétiser une seule des quatre balles de break obtenues dans la rencontre. En 1h24, Rosol pouvait faire ses valises.

Et Paul-Henri Mathieu peut être heureux d'enchaîner et de se trouver ainsi en quarts de finale d'un tournoi dont il était finaliste en 2008.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.