Masters de Londres : Rafael Nadal balaye Andrey Rublev et lance parfaitement son tournoi

Impressionnant au service, impeccable dans le jeu, Rafael Nadal n'a pas tremblé face à Andrey Rublev et s'impose en deux sets (6-3, 6-4) pour son entrée en lice au Masters de Londres. L'Espagnol est toujours à la recherche de son premier titre dans ce tournoi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Même à 34 ans, Rafael Nadal continue d'apprendre. Longtemps lui a été fait le reproche de ne pas trouver la solution en indoor lorsque l'hiver apparaissait sur les courts de tennis du monde entier. Jamais l'Espagnol n'a brillé à Paris-Bercy, jamais il n'a remporté le Masters, le seul grand tournoi qui manque à son immense palmarès. Mais l'ex-numéro un mondial n'est pas spécialement du style à abandonner. Alors pour cette édition 2020, il a décidé d'évoluer. Encore.

Nadal, service compris

Lorsqu'Andrey Rublev s'est présenté sur le court central ce dimanche, nul doute que le Russe pensait qu'il aurait sa chance face à son idole de toujours. Après leur premier affrontement en 2017 qui l'avait vu se faire éparpiller aux quatre coins du court, le nouveau venu s'attendait à un défi plus abordable sur une surface qui ne sied guère à Nadal. Mais il n'en a rien été. Le Majorquin a sorti son plus beau costard au service pour délivrer quelques mets dont il a le secret  à son invité du soir. Une salade bien indigeste composée d'aces et de services gagnants pour écœurer le Russe.

Comme un rappel de son US Open 2010. Cette année-là, l'Espagnol s'était préparé exclusivement pour le tournoi américain au service pour pouvoir passer ce cap qui se refusait à lui. 7 victoires et un titre plus tard, ses missiles envoyés dès le premier coup de raquette étaient sur toutes les lèvres des observateurs. Mais cette fois, l'Espagnol y a ajouté quelques petits piments dans son jeu.

Agresser pour mieux régner en indoor

Le service oui, le retour aussi. Le natif de Manacor a fait un bond de plusieurs mètres en avant et n'a cessé d'agresser son adversaire qui a abdiqué rapidement dans le premier set après avoir tenu uniquement sur sa première balle. Dépassé et bien que limité, le Russe ne s'attendait certainement pas à ce plan de jeu là. Après un premier set empoché rapidement, l'Espagnol ne faiblissait pas lors de la manche suivante. Au-delà de cette première victoire, le multiple vainqueur de Roland-Garros semble surtout avoir trouvé de nouvelles solutions pour s'adapter à l'indoor. Prochain test face à Stéfanos Tsitsipas ou Dominic Thiem pour voir si l'élève Nadal confirme. En général, il apprend vite. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.