Cet article date de plus de trois ans.

Finales ATP : le Masters de Londres maintenu malgré les nouvelles mesures de confinement en Grande-Bretagne

Alors que le gouvernement britannique a prononcé un nouveau confinement national ce samedi, le Masters de Londres, prévu du 15 au 22 novembre prochain, est parti pour avoir lieu.
Article rédigé par Andréa La Perna
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le numéro 2 mondial Rafael Nadal sera très attendu à Londres. (MARTIN COLE / PRO SPORTS IMAGES LTD)

"Comme le Premier ministre l'a tout juste confirmé, de nouvelles mesures restrictives entreront en vigueur à partir de jeudi. Ces changements induisent que les gens devront rester en télétravail dès que c'est possible. Mais là où ce n'est pas possible, le trajet en direction du lieu de travail sera permis - ceci inclut (de manière non exhaustive) le sport d'élite joué à huis clos". Samedi, dans la foulée de l'annonce d'un nouveau confinement national en Grande-Bretagne par Boris Johnson, le ministre de la Culture et secrétaire d'Etat au sport Oliver Dowden a précisé sur son compte Twitter que cela ne concernerait pas le sport de haut niveau.

Londres garde le bouquet final

Pas de nouvelle interruption donc pour la Premier League par exemple, mais cela signifie aussi que le Masters de Londres n'est pas menacé. Les finales ATP, fixées du 15 au 22 novembre prochain pour conclure la saison de tennis en rassemblant les 8 meilleurs joueurs de la saison, auront lieu si la situation reste en l'état. "Les Nitto ATP Finals auront lieu comme prévu à huis clos à l'O2 de Londres. Nous allons continuer à travailler avec les autorités compétentes, que ce soit au niveau national ou local, pour assurer que toutes les mesures nécessaires soient mises en place pour garantir la sécurité de toutes les personnes impliquées dans le tournoi", a confirmé l'ATP Tour dimanche.

Novak Djokovic, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev ont déjà validé leur billet pour la compétition. Cette année, les modalités de qualification ont été adaptées : pas de classement Race mais une prise en compte des 16 meilleurs résultats de la saison depuis mars 2019. Des tickets restent à prendre, notamment au Masters 1000 de Paris. Diego Schwartzman, Matteo Berrettini sont en pole position pour les deux dernières places. Andrey Rublev, Denis Shapovalov et Gaël Monfils ont cependant encore une petite chance d'y croire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.