Cet article date de plus de deux ans.

Eastbourne : Au bout du rouleau, Gilles Simon sort en quarts

Dans la chaleur étouffante d'Eastbourne, Gilles Simon a cédé en deux sets (6-4, 6-3) face à Thomas Fabbiano en quarts de finale. Alors qu'il restait sur six victoires en sept matches, le tout en moins de deux semaines, le Niçois est apparu emprunté physiquement. L'Italien n'a pas eu à forcer son talent pour boucler le match, malgré plusieurs balles de match sauvées par Simon. Gilles Simon a tout de même réalisé une excellente préparation en vue de Wimbledon, qui débute dans quelques jours.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (GLYN KIRK / AFP)

Gilles Simon n'est donc pas increvable. Alors qu'il avait atteint la finale au Queen's la semaine passée en passant plus de dix heures sur le terrain, le Français avait également remporté ses deux premiers matches à Eastbourne. Mais son moteur n'a pas tenu sous la chaleur du jour. Face à lui, Thomas Fabbiano l'a tout de suite compris, et s'est montré très solide tout au long du match, faisant courir le Français encore plus qu'il n'en a l'habitude. S'il a perdu 6-4 6-3, Simon a donné une ultime bataille lors du dernier jeu. En sauvant, de manière parfois brillante, cinq balles de match sur son service...avant de faire une nouvelle faute directe sur la sixième. 

Plus il vieillit, plus l'herbe lui convient

S'il avait, sur le papier, les armes pour rallier les demi-finales, son élimination n'est peut-être pas une si mauvaise nouvelle que cela. Alors que Wimbledon commence dans cinq jours, il aurait été difficile pour lui d'arriver en pleine possession de ses moyens à Londres s'il avait eu à jouer demi-finale, voire finale. Le voilà désormais avec six victoires en huit matches, dont une finale d'ATP 500, au moment d'aborder le Grand Chelem sur gazon. Son meilleur résultat à Wimbledon ? Un quart de finale en 2015. L'an dernier, il s'était arrêté en huitièmes. Il faut croire que l'âge lui donne la main verte.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.