Cet article date de plus de sept ans.

Djokovic se sort du piège Verdasco

Près de deux heures de jeu ont été nécessaires à Novak Djokovic pour franchir le 2e tour du tournoi de Pékin. Opposé à Fernando Verdasco, le N.1 mondial s'est imposé 7-5, 2-6, 6-2. Il retarde ainsi la perte de sa place de maître du circuit masculin, et affrontera en quarts de finale Sam Querrey, tombeur de Wawrinka.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le décompte se poursuit. Et Novak Djokovic est toujours N.1 mondial. Mais si Rafael Nadal atteint la finale à Pékin, quelque soit le résultat du Serbe, l'Espagnol lui prendra le trône en début de semaine prochaine. En espérant que le N.2 mondial n'atteigne pas la finale, "Nole" doit donc d'abord se concentrer sur son jeu. Et Fernando Verdasco a bien failli anticiper la passation de pouvoir. L'Ibère l'a en effet poussé aux trois sets, avant de s'incliner 7-5, 2-6, 6-2. Le 31e mondial était un dangereux adversaire, puisqu'il était déjà sorti vainqueur de leur duel à quatre reprises, en neuf matches. Mais il n'a pas réussi à  égaliser à 5-5 à Pékin.

"J'essaie de faire ce que j'ai à faire, c'est à dire gagner des matches", a  déclaré Djokovic. "J'ai manqué de concentration en début de match, c'est tout", a-t-il  déclaré. "Le classement va changer, il change tout le temps, tu ne peux pas  t'appesantir trop là-dessus", a poursuivi le Serbe. Du coup, il affrontera Sam Querrey au prochain tour, dans un affrontement qui a été serré lors de leurs deux matches cette année. Mais en sept matches, l'Américain n'a battu le Serbe qu'une fois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.