Cet article date de plus de deux ans.

ATP : Tsonga enchaîne victorieusement à Rotterdam, Monfils déjà en quarts

Gaël Monfils, 33e joueur mondial, s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi ATP de Rotterdam en battant l'Italien Andreas Seppi (40e) 4-6, 6-1, 6-3, mercredi, alors que Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur à Montpellier, n'a cédé que cinq jeux pour atteindre, lui, le deuxième tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (PASCAL GUYOT / AFP)

"Je suis resté agressif tout au long du match. Andreas Seppi était un peu moins bien au début du second set alors que j'ai continué à le faire reculer", a analysé Monfils, finaliste de l'édition 2016. Le N.4 français sera opposé au vainqueur du match entre le Kazakh Mikhail Kukushkin (53e) et le Bosnien Damir Dzumhur (56e), qui a surpris le Grec Stefanos Tsitsipas, 12e mondial et récent demi-finaliste de l'Open d'Australie, au premier tour. En fin d'après-midi, Jo-Wilfried Tsonga, a confirmé sa bonne forme après son titre à Montpellier, dimanche. Il a sèchement battu l'Italien Thomas Fabbiano 6-1, 6-4.

Tsonga, âgé de 33 ans et tenant du titre à Rotterdam, n'a mis que 66 minutes pour écarter Fabbiano (N.86) grâce à un excellent service (12 aces et 85% de points sur la première balle). Comme il a été également supérieur à son adversaire, la partie, à sens unique, s'est donc rapidement terminée en sa faveur.  Au prochain tour, Tsonga, passé de la 210e place à la 140e après son titre à Montpellier, devra reproduire le même jeu précis et efficace face au Néerlandais Talon Griekspoor, seulement 211e mondial certes, mais qui a fait tomber le Russe Karen Khachanov, 11e, en trois sets 3-6, 6-3, 6-2.  Enfin, Jeremy Chardy (N.35) a été éliminé dès son entrée en lice, logiquement battu par Daniil Medvedev (N.16), 7-6 (7/2), 6-2. Le Russe, couronné à Sofia dimanche, avait sorti Monfils en demi-finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.