Tennis : Juan Martin Del Potro, une quatrième opération du genou dans une cascade de blessures

À 32 ans, Juan Martin Del Potro n’en a toujours pas fini avec les opérations. Le tennisman argentin a annoncé via les réseaux sociaux, qu’il allait subir une quatrième opération du genou droit, dans l’espoir de participer aux Jeux olympiques de Tokyo. L’ancien numéro 3 mondial, absent des courts depuis juin 2019, n’a jamais été épargné par les blessures.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Juan Martin Del Potro lors du Tournoi du Queen's, le 19 juin 2019.  (ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO)

C’est le seul joueur n’appartenant pas au Big Four qui avait remporté un tournoi du Grand Chelem (US Open 2009) avant le sacre de Dominic Thiem à l'US Open 2020 . Il avait également réussi à battre les plus grands noms : Roger Federer ou Rafael Nadal. Une carrière prometteuse mais semée d’embûches en raison de ses multiples blessures et opérations qui ont grandement stoppé sa progression. Retour sur les interventions de Juan Martin Del Potro.

• Mai 2010 : la première opération d’une longue série

Après sa consécration internationale un an plus tôt à New York, "DelPo" laisse apparaître une forme relative dès l’Open d’Australie. Il ressent alors une douleur au poignet droit avant d’être sorti en huitième de finale. Toujours blessé et avec une douleur persistante, l’Argentin est contraint de renoncer à de nombreux tournois du circuit ATP : Marseille, Dubaï, Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Barcelone et Rome. Il part alors se faire soigner aux États-Unis afin d’être de retour sur les courts le 2 mai 2010. Finalement, le joueur n’a pas d’autre choix que de se faire opérer. Forfait durant huit mois, il retrouve le circuit ATP mais enchaîne deux défaites en septembre dans la tournée asiatique. Ses résultats ainsi qu’une tendinite au poignet vont alors précipiter sa fin de saison.

• Mars 2014 : au tour du poignet gauche d’être touché

Quatre ans après sa première opération, c’est un nouveau coup dur pour l’Argentin. Marqué aussi bien physiquement que moralement, c’est maintenant au poignet gauche que Juan Martin Del Potro ressent une douleur lancinante. Après plusieurs traitements pour tenter de soigner son problème aux ligaments mais aussi des infiltrations, rien n’y fait. Celui qui a remporté 22 titres ATP doit se rendre à l’évidence et subir une intervention au poignet gauche. Ce qui va encore l’éloigner des circuits. Une absence qui le fera dégringoler à la 138e place mondial le 7 novembre 2014.

• Janvier et juin 2015 : deux opérations et seulement 4 matches disputés

Après une saison 2014 quasiment blanche, la saison 2015 ne sera toujours pas plus réjouissante pour l’Argentin. Si ce n’est la pire de sa carrière. Alors qu’il participe au tournoi de Sydney, allant jusqu’en quarts de finale, les douleurs reprennent le dessus. Il doit donc déclarer forfait pour l’Open d’Australie et subir une nouvelle intervention : "Suivant les recommandations de mon médecin, j'ai subi une opération mineure pour régler mon problème de poignet. Je suis plus déterminé que jamais а l'idée de retourner sur les courts sans ressentir la moindre douleur." déclarait-il sur le site de l’ATP.

Une détermination et un élan d’espoir qui seront malheureusement de courte durée. De retour au tournoi de Miami, il s’incline d’entrée. Un état de forme insuffisant le pousse alors à tirer un trait sur Roland-Garros et Wimbledon. Juin 2015, il annonce qu’il va subir une nouvelle intervention sur ce même poignet gauche. Au total, l’ex-numéro 3 mondial aura subi trois opérations du poignet gauche en quinze mois.

• Juin 2019 : une nouvelle descente aux enfers 

Ses problèmes aux poignets semblaient bien loin derrière lui. La voie du succès retrouvée, Del Potro vivait une belle période jusqu'à ce nouvel incident alors qu'il lance sa saison sur gazon au tournoi du Queen's. Vainqueur du Canadien Denis Shapovalov, l'Argentin glisse et se bloque le genou droit. Une frayeur qui va finalement virer au cauchemar. Verdict : fracture de la rotule qui l'oblige à passer une nouvelle fois entre les mains d'un chirurgien. Cette nouvelle blessure signe son absence du circuit pour une durée indéterminée. 

• 2020 : opérations à répétition et retours sur les courts avortés 

L'espoir renaît lors de l'été 2019 où Juan Martin Del Potro reprend l'entraînement. Mais ce sera de courte durée. Son retour lors de différents tournois est annoncé, décalé, puis finalement avorté. La douleur est bel et bien là, même dans sa vie quotidienne. Le tennisman avoue même avoir du mal à monter les escaliers. Les faits sont réels, il doit subir une deuxième intervention.

Retour à la case départ pour celui qui doit une énième fois tout recommencer : le repos, la rééducation, les entraînements... Mais rien n'y fait. Après plus d'un an d'absence, pas d'amélioration. Août 2020, "DelPo" annonce une autre opération qui se déroulera en Suisse, menée par le Docteur Roland Biedert. Un ponte de la profession qui avait soigné les genoux de Roger Federer et Stan Wawrinka. 

• 2021 : l'opération de la dernière chance 

Cette fois-ci, cette quatrième opération résonne comme celle de la dernière chance pour Del Potro. Après des mois de souffrance, il va tenter le tout pour le tout avec pour objectif : disputer les Jeux olympiques de Tokyo. "J'espère surmonter cette situation douloureuse. Je n'arrêterai pas d'essayer", affirme-t-il sur les réseaux sociaux. Toujours positif et malgré un grand nombre d'interventions dans sa carrière, le joueur Argentin espère retrouver le chemin des courts d'ici peu. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.