Super Bowl : les New England Patriots ne se dégonflent pas face à Seattle

Un temps distancés de dix points, les New England Patriots ont submergé dans la dernière période du Super Bowl les Seattle Seahawks. Ils ont remporté pour la quatrième fois de leur histoire le prestigieux trophée.

Rob Gronkowski et Tom Brady, membres des New England Patriots, tiennent le trophée du Super Bowl, après leur victoire face à Seattle à Glendale (Arizona, Etats-Unis), le 1er février 2015.
Rob Gronkowski et Tom Brady, membres des New England Patriots, tiennent le trophée du Super Bowl, après leur victoire face à Seattle à Glendale (Arizona, Etats-Unis), le 1er février 2015. (LUCY NICHOLSON / REUTERS)

Les New England Patriots ont réussi à renverser la vapeur. L'équipe de football américain a remporté pour la quatrième fois de son histoire le Super Bowl, dimanche 1er février, grâce à un incroyable retour face à Seattle dans la dernière période, émaillée de coups de théâtre. Après avoir compté jusqu'à dix points de retard, les Patriots se sont finalement imposés 28 à 24 face aux Seattle Seahawks, vainqueurs de la compétition en 2013.

Quatrième succès pour Tom Brady

Ce succès permet à Tom Brady, l'emblématique quaterback des "Pats", d'ajouter un quatrième titre à son palmarès, après ses victoires en 2001, 2003 et 2004. Il égale ainsi Joe Montana et Terry Bradshaw, les deux seuls quaterbacks à avoir soulevé à quatre reprises le prestigieux trophée.

Brady, 37 ans, a réalisé quatre passes menant à des touchdowns, douze dans sa carrière lors d'un Super Bowl, nouveau record. A deux minutes de la fin de la rencontre, le joueur a trouvé Julian Edelman pour un touchdown qui a permis aux "Pats" de repasser en tête.

Une victoire entachée par un scandale

Mais le sportif s'est fait voler la vedette par son coéquipier Malcolm Butler. "Rookie" (débutant), puisqu'il dispute sa première saison en NFL, le joueur a réalisé une interception capitale à 20 secondes de la fin du match alors que Seattle n'était qu'à deux yards de la ligne de touchdown de New England.

Avant cette grande finale très suivie, la réputation des Patriots a été entachée par le scandale dit du "Deflategate". L'équipe est accusée d'avoir fourni des ballons dégonflés lors de leur finale de conférence remportée face à Indianapolis (45-7) mi-janvier. Même si New England se défend d'avoir voulu tricher, une enquête de la NFL est en cours et pourrait aboutir à des sanctions.