Cet article date de plus de neuf ans.

Stephens en sauveuse de la patrie

Les soeurs Williams portées disparues, Sloane Stephens défendait seule les Etats-Unis au 3e tour de Roland-Garros. La tête de série N.15 n'a pas failli et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale aux dépens de la Russe Ekaterina Makarova (N.22) 6-3, 6-4.
Article rédigé par Xavier Richard
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
 

Toute en puissance, Sloane Stephens. Cette caractéristique typiquement US lui colle parfaitement à la peau. Sous le soleil enfin revenu, elle s'est appliqué à lâcher son bras. Le plus tôt possible et dans tous les angles. Sur son service, Makarova n'a pas supporté le choc en raison d'une deuxième balle trop friable.

Stephens égale d'ores et déjà son résultat de 2011 Porte d'Auteuil. En Grand Chelem, elle a déjà connu le dernier carré à l'Open d'Australie 2013. A 21 ans, elle se pose tout naturellement comme la future N.1 américaine. Au prochain tour, elle sera opposée à la gagnante du duel entre Halep et Torro-Flor.  

 -
La balle de match de Sloane Stephens - ()

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.