Le surf a pris la bonne vague

Ce sport n'est plus seulement réservé à quelques adeptes mais a su séduire un public nettement plus large depuis quelques années.

Écoles de surf, location de matériel, boutiques de vêtements... Cette discipline a connu récemment un essor qui fait vivre un secteur dont le chiffre d'affaires annuel global est estimé à plus de 2 milliards d'euros. À Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), capitale européenne du surf, ce sport est un véritable art de vivre, héritier d'une tradition remontant aux années cinquante. L'apprentissage du surf, ouvert à tous, est un créneau très lucratif pour les écoles qui se multiplient sur toute la côte.

680 000 pratiquants en France

Les touristes qui viennent s'y essayer mettent en avant la sensation de liberté que procurent ces planches sur lesquelles il est si difficile, lorsque l'on débute, de rester debout. La France compte actuellement près de 680 000 pratiquants, soit le double d'il y a dix ans. L'amélioration des techniques et des matériaux a rendu les planches plus maniables au fil des années et démocratisé le surf, qui vit un âge d'or.

Le JT
Les autres sujets du JT
surf
surf (FRANCE 2)