Haute-Savoie : une enquête pour homicide involontaire ouverte après la mort de deux personnes dans un accident de parapente

Un moniteur et son client sont mort mardi après un accident de parapente à la Chapelle-d’Abondance. Selon France Bleu Pays de Savoie, l'enquête doit déterminer s'il s'agit d'une erreur humaine ou d'une défaillance technique.

Article rédigé par
Avec France Bleu Pays de Savoie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des parapentes et deltaplanes au col de la Forclaz en Haute-Savoie), en août 2015 (photo d'illustration). (MATHIEU FERRI / RADIO FRANCE)

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet de Thonon après l'accident de parapente mardi à la Chapelle-d’Abondance, dans le Chablais, en Haute-Savoie, rapporte France Bleu Pays de Savoie. Un moniteur et son client, qui effectuaient un baptême en biplace, sont morts mardi 14 juillet. Ils se sont écrasés sur le toit d'une ferme.

Le parquet de Thonon ne privilégie aucune piste pour l'instant, que ce soit une erreur humaine ou une défaillance technique. S’il s'agit d’une défaillance technique, il pourrait y avoir des poursuites. Le matériel a été saisi par les gendarmes pour être analysé.

Un accident "exceptionnel"

De son côté, la Fédération française de vol libre (FFVL) mène, elle aussi, une enquête. "Dès lors qu’il y a un accident, la fédération essaie de comprendre ce qui s’est passé pour en tirer des enseignements et éventuellement prendre des mesures", a expliqué Yves Goueslain, le directeur technique national, à France Bleu Pays de Savoie.

Le DTN ne s’avance pas sur les circonstances de cet accident, mais selon lui, "le moniteur (qui n’était pas membre de la FFVL) était qualifié et les conditions météo étaient favorables". "Un tel accident avec deux morts sur un parapente biplace c’est très exceptionnel, a indiqué Yves Goueslain. Malheureusement, c’est déjà arrivé, mais pas depuis plusieurs années."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.