Chiens de traîneaux : 55 attelages, 400 km, la grande traversée des Alpes

La course de chiens de traîneaux La Grande Odyssée Savoie-Mont-Blanc rassemble 55 pilotes d'attelages et 500 chiens.

FRANCE 2

Féérique et tout aussi homérique, la course La Grande Odyssée révèle entre chien et loup toute la beauté des chemins enneigés. Dimanche 19 janvier, cela faisait une semaine que 500 athlètes à quatre pattes faisaient chauffer leurs coussinets dans une traversée de la Savoie en dix étapes (près de 400 km). Menés par les 55 pilotes de traîneaux, dits mushers, les chiens sont de véritables sportifs de haut niveau.

Un plaisir

Avant chaque étape, ils sont suivis par des vétérinaires qui décident s'ils peuvent s'élancer ou non. Pendant la course, Adrien, un des mushers, parle constamment à ses chiens. Si les plus rapides peuvent parcourir 17 km / h, lui vise une moyenne de 10 km / h, "pour ne pas les dégoûter". Car c'est bien le plaisir qui les fait courir. Pour les chiens, tout cela n'est qu'un jeu. Le musher, lui, doit les maintenir concentrés. En marge de la course, des jeunes ont pu essayer de guider un traîneau et, figurez-vous, ce n'est pas si simple qu'il n'y paraît.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chiens de traîneaux en plein effort près de Praz-sur-Arly (Haute-Savoie), en janvier 2011.
Des chiens de traîneaux en plein effort près de Praz-sur-Arly (Haute-Savoie), en janvier 2011. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)