Amputé des quatre membres, un Ecossais réussit l'ascension du Cervin, dans les Alpes

Jamie Andrew a été amputé après un accident survenu il y a dix-sept ans dans les Alpes françaises.

Jamie Andrew, lors de l\'ascension du Cervin (Suisse), le 4 août 2016. 
Jamie Andrew, lors de l'ascension du Cervin (Suisse), le 4 août 2016.  (COURTESY OF JAMIE ANDREW/AP/SIPA / AP)

Un exploit, et une formidable revanche sur la vie. L'Ecossais Jamie Andrew, amputé des mollets et des avant-bras, a réussi, le 4 août, l'ascension du Cervin, montagne mythique des Alpes suisses, culminant à 4 478 mètres. 

Jamie Andrew a été amputé après un accident, il y a dix-sept ans, dans les Alpes françaises. Son compagnon d'escalade, lui, y a laissé la vie.

"Il est vraiment possible de tout réaliser", a déclaré l'alpiniste qui, équipé de prothèses et accompagné de deux guides, a mis six heures pour réaliser l'ascension, et six heures et demie pour redescendre, soit cinq heures de plus que le temps moyen. L'Ecossais, qui avait fêté son 47e anniversaire la veille, a assuré être le premier amputé des quatre membres à réaliser cet exploit, même s'il a reconnu ne pas pouvoir le prouver.

Un entraînement de cinq ans

"C'est fantastique", a-t-il lancé, ajoutant : "J'espère que cela montre qu'on peut dépasser ses rêves, mais il ne faut pas pour autant se mettre en danger, seulement avancer sur le plan mental, physique et émotionnel." L'homme s'est entraîné pour le Cervin pendant cinq ans. En 2014, il avait presque réussi, mais avait dû renoncer à 250 mètres du sommet.

L'Ecossais a néanmoins continué à vouloir grimper. "Mais je n'aurais jamais rêvé pouvoir escalader le Cervin, mon premier but était les collines d'Ecosse", raconte-t-il. L'homme, marié et père de trois enfants, avait déjà réalisé l'ascension du Kilimandjaro (5 895 mètres) en 2004, et d'autres sommets alpins.