Cet article date de plus de deux ans.

Ski/Garmisch : la descente annulée, le géant de dimanche compromis

Après l'annulation de la descente de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) samedi, le géant messieurs programmé dimanche est également menacé par la météo, a annoncé samedi la FIS (Fédération internationale de ski).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (STEPHAN JANSEN / DPA)

"Pour demain (dimanche) ça ne s'annonce malheureusement pas très bien", a déclaré le directeur des courses masculines Markus Waldner, "nous attendons 30 cm de neige fraîche. Nous luttons. S'il y a une chance, on le fera. Mais demain sera de nouveau un jour difficile".

La FIS a d'ores et déjà décidé de déplacer le départ du géant pour se donner les meilleures chances de pouvoir préparer la piste dans les temps. "Annuler deux courses, ça ferait vraiment mal", ajoute M. Waldner, "nous allons essayer et nous verrons demain si la course peut avoir lieu ou non".

Samedi, la descente de Coupe du monde messieurs a été annulée en raison des chutes de neige dans la nuit, mêlées de pluie sur le bas de la montagne dans la matinée. Un report du départ dans l'après-midi n'était pas possible, la plupart des équipes ayant réservé des avions pour gagner la Suède, où les Championnats du monde commencent mardi à Are. Le géant programmé dimanche est en revanche maintenu.

"Je préfère une annulation plutôt qu'une petite course dans des conditions limites au niveau de la sécurité", s'est félicité le Français Johan Clarey à l'annonce de la décision. "La décision est certainement juste d'un point de vue sportif", a renchéri le Suisse Beat Feuz, vainqueur de la course l'an dernier et actuel leader de la coupe du monde de spécialité, "mais évidemment c'est dommage pour les coureurs et tous les spectateurs".

"Vu les circonstances, nous sommes content de ne pas avoir couru, en termes d'équité sportive et de sécurité", a dit pour sa part l'Autrichien Vincent Kriechmayer, troisième au classement général de la Coupe du monde de descente. Garmisch-Partenkirchen aurait dû être la dernière descente avant celle des Mondiaux de Are, programmée samedi 9 février. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.