Ski alpin : Alexis Pinturault annonce qu'il ne visera pas le classement général de la Coupe du monde

Le vainqueur du gros globe de cristal en 2021 a évoqué ses nouveaux objectifs au magazine "Ski Chrono", samed.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Alexis Pinturault salue le public après son slalom géant lors des finales de Méribel (Savoie), le 19 mars 2022. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

"Je ne viserai pas le gros globe." Alexis Pinturault a d'ores et déjà tiré un trait sur le classement général de la prochaine Coupe du monde de ski alpin, comme il l'a annoncé, samedi 2 juillet, au magazine Ski Chrono. Victorieux du gros globe de cristal lors de la saison 2020-2021, le skieur de Courchevel a désormais un autre objectif majeur : la médaille d'or aux Mondiaux 2023 de Courchevel-Méribel "dans n'importe quelle discipline."

S'il ne veut plus disputer la victoire finale au général à Marco Odermatt et Aleksander Aamodt Kilde, Alexis Pinturault dénonce un déséquilibre dans les programmes, avec une belle part donnée aux disciplines de vitesse, là où il excelle moins. "Il suffit juste de regarder le calendrier, lance le champion. Je ne ferai pas plus de courses en vitesse pour marquer plus de points."

Attendu en Argentine

Ainsi,14 descentes figurent au programme (ainsi que sept super-G), mais il n'y a "que" dix géants et dix slaloms. Dès lors, Marco Odermatt et Aleksander Aamodt Kilde peuvent viser des points dans 31 courses (descente, super-G et slalom géant) contre 27 pour Pinturault (super-G, géant et slalom), soit jusqu'à 400 points en plus à aller chercher pour l'Autrichien et le Norvégien.

En attendant le début de la saison, le 22 octobre à Sölden (Autriche), la star du ski alpin français aux 34 victoires en Coupe du monde, va retrouver les pistes d'Ushuaïa (Argentine), du 15 août au 11 septembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.