Après les descentes, les Super-G femmes et hommes annulés à Lenzerheide, Pinturault et Vlhova se rapprochent du sacre

Les finales de la Coupe du monde de ski à Lanzerheide se feront sans Super-G. La météo (chutes de neige et brouillard) ont contraint les organisateurs à l'annulation des courses femmes et hommes prévues ce jeudi 18 mars. La veille, ce sont les descentes qui avaient été annulées. Ce statu quo rapproche Alexis Pinturault et Petra Vlhova du gros Globe de cristal.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

La météo joue un bien vilain tour au cirque blanc. Après les descentes hommes et femmes annulées mercredi 17 mars dans la station suisse de Lenzerheide, c'est au tour des derniers Super-G de la saison d'être sabordés jeudi 18 mars par le brouillard et la neige tombée en bien plus grande quantité qu'espéré.

Dans la course au classement général de la Coupe du monde, c'est un joker de plus qui s'envole pour Marco Odermatt et un soupir de soulagement supplémentaire pour Alexis Pinturault. Avec un géant samedi 20 et un slalom dimanche 21 mars, le programme tourne désormais en la faveur du Français dans sa quête du gros Globe de cristal. Avec 1100 points au compteur, le Français possède 31 points d'avance sur le Suisse. 

"Je n'ai pas envie de dire que c'est une bonne nouvelle, mais ça fait plus mes affaires à moi qu'à d'autres (...) Je m'attendais à ce que Marco prenne la tête en vitesse", a-til déclaré après cette nouvelle annulation.

Le skieur de Courchevel espérait ne pas voir son avance de 31 points fondre sur un Super-G dont Marco Odermatt compte parmi les meilleurs spécialistes cette saison (une victoire et trois podiums en six courses). Ce jeudi, le voilà désormais à armes égales avant un face-à-face de rêve sur le géant. Les deux hommes sont en tête du classement de la spécialité et devraient offrir un spectacle remarquable samedi. Pinturault disposera ensuite d'une balle de match le dimanche sur le slalom, auquel son vis-à-vis suisse ne prend habituellement pas part. A 100 points la victoire (puis 80 pour la 2e place, 60 pour la 3e), la moindre unité pèsera très lourd.

"Bien sûr je suis déçu, c'est dommage les deux annulations hier et aujourd'hui, c'était une grande chance pour moi, mais c'est comme ça", a réagi Odermatt. "J'espère encore, j'attaquerai samedi, il y a deux objectifs pour moi, le globe de géant et le classement général, je ferai tout pour attaquer".

Lara Gut-Behrami, autre grande perdante du jour

Pour l'équité sportive, on repassera. Mais le suspense reste entier. Seule certitude du jour, les globes du Super-G reviennent à l'Autrichien Vincent Kriechmayr et à la Suissesse Lara Gut-Behrami. La nouvelle doit toutefois être douce-amère pour l'une des revenantes du circuit. Son premier trophée en Coupe du monde depuis 2016 vient confirmer sa magnifique saison 2021, qui l'a également vue régner sur les Mondiaux de Cortina. Mais sa fin d'exercice en trombe se voit stoppée net par ces deux annulations successives.

Petra Vlhova conserve ainsi ses 96 points d'avance au classement général de la Coupe du monde avec deux épreuves à disputer. La Slovaque possède avec le slalom de clôture de ces finales une occasion en or de conclure si le géant ne faisait pas l'affaire samedi. Une discipline dans laquelle Vlhova et Gut font jeu égal sur le papier.

-
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.