Mondiaux de ski alpin : doublé suisse pour le super-G féminin, pas de médaille pour les Françaises

Après plusieurs annulations ou reports, les championnats du monde de ski alpin de Cortina d’Ampezzo sont cette fois-ci, bel et bien lancés ! C'est un doublé Suisse sur le super-G qui a ouvert la compétition. Pas de grande surprise pour la première place. La Suissesse Lara Gut-Behrami s’est imposée devant sa compatriote Corinne Suter. L'Américaine Mikaela Shiffrin complète le podium. Tessa Worley, 1re Française, finit au-delà du Top 10.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Lara Gut-Behrami lors du Super-G des Mondiaux de ski alpin de Cortina d'Ampezzo, le 11 février 2021. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Lara Gut-Behrami en démonstration

Elle était la grande favorite et elle n’a pas déçu. Sous un soleil radieux, Lara Gut-Behrami s’est facilement imposée en 1.25.51 sur la piste d’Olympia delle Tofane. Celle qui a remporté quatre super-G de Coupe du monde cette saison n’a pas tremblé sur une piste qu’elle connait bien. Des trajectoires techniquement au point et une maîtrise des skis parfaite, la Suissesse était intouchable, malgré la performance de Mikaela Shiffrin. Mais sa première concurrente avait la même nationalité qu'elle, puisque Corinne Suter a pris la 2e place, à 34 centièmes de la gagnante.

Une belle 3e place pour la tenante du titre Mikaela Shiffrin

Elle a quelques regrets mais décroche quand même une belle médaille de bronze. La tenante du titre Mikaela Shiffrin n'avait pas couru de super-G depuis un an, mais elle n'a pas pour autant perdu sa technique. Un très bon début de course mais une faute de vitesse l'a écarté de la trajectoire. Quelques regrets pour l'Américaine mais du plaisir comme elle l'a expliqué au micro de Luc Alphand pour France TV Sport : "Je suis très heureuse avec ce que j'ai fait sur l'ensemble de la course. J'ai senti que j'avais de la vitesse, que je poussais les appuis. J'ai pris beaucoup de plaisir. Évidemment il y a beaucoup de déception, si j'avais pu garder de la vitesse sur le bas."

Tessa Worley, meilleure Tricolore 

Côté français, pas de grande surprise. Tessa Worley se classe en 13e position, à plus d'une seconde de la gagnante. Les conditions météos des jours précédents se sont tout de même fait ressentir pour la skieuses française : "La piste était super belle, très bien nettoyée ce matin. Mais malgré tout, moi qui aime avoir ce ressenti de neige un petit peu dure sous les pieds, je n'ai pas vraiment eu cette sensation dans ma manche. Ça m'a fait faire pas mal de petites erreurs d'appui, j'ai perdu un peu mon pied sur les skis", analysait la Française au micro de France TV Sport.

Tiffany Gauthier (+2.20) prend place à la 21 place. Cinq places plus loin, Laura Gauche termine avec +2.87. Tifany Roux (+4.65) clôt le classement en 29e position.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.