Super-G féminin de Saint-Moritz : Lara Gut-Behrami s'impose devant Sofia Goggia, Tessa Worley à la faute

La Française est partie à la faute lors du premier super-G de Saint-Moritz, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Suisse Lara Gut-Behrami lors du Super-G de Saint-Morritz en Suisse le 11 décembre 2021. (FABRICE COFFRINI / AFP)

La Suissesse Lara Gut-Behrami, à domicile, a été la plus rapide lors du super-G de Saint-Morritz samedi 11 décembre à l'occasion de la Coupe du monde de ski alpin. La championne du monde de la spécialité et détentrice du Globe de Cristal en 2021 s’est imposée avec une avance de 18 centièmes  sur l’Italienne Sofia Goggia, et 1"18’ sur l'Américaine Mikaela Shiffrin. 

Diminuée la semaine dernière à Lake Louise par un virus, Lara Gut-Behrami a livré une démonstration dans la station grisonne, toute en anticipation et fluidité technique, malgré la visibilité réduite par un ciel nébuleux. L'Américaine Mikaela Shiffrin, malgré son manque d'entraînement en vitesse, accroît au passage son avance en tête de la course au gros globe, avec 465 points, contre 340 pour la tenante du titre slovaque Petra Vlhova, spécialiste du slalom qui s'était épargné le déplacement dans les Grisons.

La Française Tessa Worley a, quant à elle, effectué une sortie de piste, après moins de vingt secondes de course. Une déception pour la Savoyarde, qui faisait son retour après avoir manqué le super-G de Lake Louise (Canada). La première Française, Romane Miradoli, finit à une belle 11e place, à 2"14 de la gagnante. Un deuxième super-G aura lieu dimanche sur cette piste suisse.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.