La station de ski de Méribel met en vente 100 télécabines symboles des JO de 1992

La station de ski de Méribel, en Savoie, vend ce mardi sur internet des télécabines qui datent des JO de 1992.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les télécabines d'une remontée mécanique de Méribel (Savoie), le 16 décembre 2016 (illustration).  (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

La station de ski de Méribel, en Savoie, organise mardi 20 juillet la vente en ligne de 100 télécabines dites "de l’Olympe", mises en service il y a 30 ans pour les Jeux olympiques d’hiver de 1992 à Albertville, selon les informations de France Bleu Pays de Savoie. Elles sont vendues 500 euros pièce sur le site internet de la station.

Les bénéfices iront à la biodiversité

La télécabine de l'Olympe est l'emblématique remontée mécanique qui relie Brides-les-Bains à Méribel. Symbole de la vallée des Allues, elle avait été mise en service en 1991, dans le cadre du projet de la candidature française pour accueillir les Jeux Olympiques d'hiver de 1992. Elle permettait de relier, en moins de 25 minutes, le village olympique à Brides-les-Bains, et le domaine skiable de Méribel, desservant au passage les hameaux des Allues et du Raffort.

Chaque cabine, modèle "SP77" du constructeur Poma, sera vendue en l'état, avec les racks à skis. Elles pèsent 334 kilos. Le fruit de cette vente sera intégralement consacré à des opérations en faveur de la biodiversité sur le domaine skiable de Méribel, notamment pour la végétalisation des pistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports d'hiver

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.