Cet article date de plus d'un an.

Championnats d'Europe de patinage : le Français Kevin Aymor éliminé après le programme court

Kevin Aymoz a été éliminé des Championnats d'Europe dès le programme court, ce mercredi à Graz. Le Français, faisant pourtant partie des favoris au sacre, est passé complètement à côté en chutant à deux reprises. Il ne s'est classé que 26e, avec 64,40 points. Seuls les 24 premiers sont qualifiés pour le programme libre. En couples, les Russes font le triplé à l'issue du programme court, alors que les Français Keriven-Pierre et Hamon-Strekalin se qualifient respectivement en 9e et 12e position.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Sur le banc où les patineurs attendent leurs résultats, Kevin Aymoz savait déjà. La mine déconfite, le regard vide, le Français avait conscience que son parcours dans ces Championnats d'Europe allait s'arrêter prématurément, suite au programme court. Difficilement consolé par son entraîneure Silvia Fontana, le patineur de 22 ans découvrait son score : 64.40. Bien trop bas pour rentrer dans les 24 premiers qualifiés au programme libre. Il finit 26e du concours. "Je ne sais pas ce qui s'est passé", a expliqué par la suite l'Isérois. "Je ne ressentais pas plus de pression que d’habitude, même si on m'annonçait comme un des favoris. Je suis déçu de ne pas pouvoir représenter mon pays au meilleur niveau."

Arrivé à Graz avec des rêves de titre, Kevin Aymoz s'est complètement manqué dans son programme court. Dès son premier saut, le jeune patineur chutait déjà. Puis la scène s'est répétée une seconde fois, annihilant ses chances de podium européen. "Je ne me suis pas déconcentré après ma première chute, car ça fait partie du métier de patineur. J'ai continué à me battre jusqu'à la fin, je ne peux pas vraiment expliquer tout cela est arrivé". 

L'an dernier, Kevin Aymoz s'était classé quatrième de la compétition. Le natif d'Echirolles, dans la banlieue de Grenoble, avait alors obtenu un score de 88,02 au programme court. Ce mercredi, avec son score de 64.40, il se retrouve bien loin du leader le Tchèque Michal Brezina (89,77 pts). 

L'autre Français, Adam Siao Him Fa, qualifié

Au moment d'aborder la compétition, Kevin Aymoz se plaçait comme un des favoris au sacre européen. En effet, le Tricolore réalisait un hiver de très haut vol avec des premiers podiums en Grand Prix et une qualification à la finale du prestigieux GP de Turin où il a fini troisième. Lors de ces sorties, il se classait comme le meilleur européen, derrière les deux stars, l'Américain Nathan Chen et le Japonais Yuzuru Hanyu.

Si Kevin Aymoz s'est manqué, l'autre Français engagé chez les messieurs a arraché sa qualification pour le programme libre, vendredi. Adam Siao Him Fa a pris la 24e et dernière place du concours avec 65,21 points. "J'étais stressé durant le programme, confie le Tricolore de 18 ans. Je suis un peu déçu car l'entrainement avait été bon, pas parfait, mais bon."

Résultats

Messieurs
Programme court:
1. Michal Brezina (CZE) 89.77 points
2. Dmitri Aliev (RUS) 88.45
3. Artur Danielian (RUS) 84.63
4. Morisi Kvitelashvili (GEO) 82.77
5. Deniss Vasiljevs (LAT) 80.44
6. Paul Fentz (GER) 80.41
7. Matteo Rizzo (ITA) 79.07
8. Alexei Bychenko (ISR) 78.27
9. Aleksandr Selevko (EST) 77.45
10. Gabriele Frangipani (ITA) 76.91
...
24. Adam Siao Him Fa (FRA) 65.21
26. Kevin Aymoz (FRA) 64.40 (Eliminé dès le programme court)

Couples
Programme court:
1. Aleksandra Boikova/Dmitrii Kozlovskii (RUS) 82.34 points
2. Daria Pavliuchenko/Denis Khodykin (RUS) 74.92
3. Evgenia Tarasova / Vladimir Morozov (RUS) 73.50
4. Nicole Della Monica/Matteo Guarise (ITA) 70.48
5. Minerva Fabienne Hase/ Nolan Seegert (GER) 70.43
6. Miriam Ziegler/Severin Kiefer (AUT) 67.90
7. Annika Hocke/Robert Kunkel (GER) 58.43
8. Rebecca Ghilardi/Filippo Ambrosini (ITA) 56.85
9. Coline Keriven/Noël-Antoine Pierre (FRA) 51.47
10. Ioulia Chtchetinina/Mark Magyar (HUN) 51.03
...
12. Cleo Hamon/Denys Strekalin (FRA) 50.24
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports d'hiver

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.