Cet article date de plus de trois ans.

Martin Fourcade "surpris" par la retraite de Ole Einar Bjoerndalen

Martin Fourcade, quintuple champion olympique de biathlon, s'est déclaré "surpris" par l'annonce de la retraite de son rival norvégien Ole Einar Bjoerndalen, sportif masculin le plus médaillé de l'histoire des JO d'hiver.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Martin Fourcade et Ole Einar Bjoerndalen (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Visiblement, Martin Fourcade ne s'y attendait pas. Alors que Ole Einar Bjoerndalen a annoncé ce mardi qu'il raccrocherait les skis à l'issue de la saison, le Français a fait part de sa surprise après avoir appris le prochain retrait de l'un ses plus gros rivaux sur le circuit. "C'(est) une surprise pour moi, je pensais qu'il continuerait", a indiqué le Catalan, cinq fois en or aux JO dont trois lors des derniers Jeux, à Pyeongchang, onze fois champion du monde et sept fois vainqueur du globe de cristal, soit le deuxième palmarès du biathlon mondial derrière celui du Norvégien (8 titres olympiques et 20 mondiaux).

"J'ai grandi en regardant ses exploits à la télé, je l'ai suivi en tant qu'athlète", a poursuivi Fourcade 29 ans, soit de quinze ans le cadet de Bjoerndalen. "Oui c'est une légende du biathlon mais j'ai plutôt envie de retenir un athlète d'exception et un champion immense. (Son) apport va bien au delà du biathlon, il a eu un impact plus large.  Il a amené une technicité extrêmement poussée surtout sur les skis. Il a fait évoluer le matériel. Il a énormément apporté au biathlon à ce niveau là", a-t-il jugé.

Fourcade : "Je n'ai pas l'intention de durer aussi longtemps"

Fourcade, qui s'exprimait lors d'une conférence téléphonique quelques heures après l'officialisation de la retraite du Norvégien, a déclaré n'être pas au courant du problème de santé invoqué par Bjoerndalen pour expliquer l'arrêt de sa carrière. "Ça change peut être les raisons qui le poussent à arrêter mais son apogée est en grande partie derrière lui", a estimé le Français. De Bjoerndalen, "on ne retiendra pas ce fait là".

Le natif de Céret n'affiche en aucun cas l'ambition d'égaler le record de longévité ou de titres du Norvégien. "C'est quelque chose d'assez incroyable. Ce n'est pas quelque chose que j'ambitionne ou qui me fait rêver. Je ne me suis jamais trop battu derrière les records, le record de Bjoerndalen est impressionnant mais je n'ai pas l'intention de durer aussi longtemps", a conclu Fourcade.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.