Cet article date de plus de huit ans.

Signé Ronaldo

Cristiano Ronaldo a encore livré un match de Ballon d'Or. Le rival du Barcelonais Lionel Messi pour le titre de meilleur joueur du monde a marqué son troisième but du tournoi et de nouveaux points. Avec son génie, le Portugal peut rêver d'un premier titre international. Il a marqué d'une superbe tête piquée mais il a surtout marqué les esprits.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Usé par sa folle course aux titres avec Messi, Ronaldo avait manqué de réussite et de punch en début de tournoi, et entendu jusqu'en Ukraine le chant désormais traditionnel pour le chambrer ("Messi! Messi!"). Mais il s'était réveillé au troisième match de poules contre les Pays-Bas, signant un doublé (2-1). Aérien contre les "Oranje", il a été stratosphérique contre les Rouges. Il a tout fait. Même râler et failli marquer contre son camp sur un corner tchèque . Et même assuré le cinéma, en levant les bras au ciel après ses deux frappes sur le poteau.

Parfois inspiré, parfois moins, souvent pris dans l'étau tchèque, tentant beaucoup, tirant aussi souvent -à plus ou bon escien- il a pourtant été l'auteurs des plus beaux éclairs de ce match. 
Après la pause, il a appuyé un peu plus sur la défense tchèque, comme toute son équipe, et a fini par faire sauter le verrou.

Peut-on arrêter Ronaldo? "C'est une question de fraîcheur, a estimé Michel Platini avant le match, il se remet dans le bain après un championnat difficile".. Visiblement, le Madrilène monte en puissance. Ce qui promeet beaucoup pour les demi-finales. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.