Salon nautique de Paris : pour embarquer et rêver

Le 55e Salon nautique international de Paris a ouvert ses portes samedi. Jusqu'au 13 décembre, il offre aux visiteurs bien des occasions de tanguer, tester, voyager et rêver.

(Le Salon nautique de Paris est ouvert jusqu’au 13 décembre © MaxPPP)

C'est le rendez-vous traditionnel de tous les amateurs de nautisme : le 55e Salon nautique de Paris se tient jusqu'à dimanche prochain porte de Versailles. Le rendez-vous a été maintenu malgré les attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre, mais sa sécurité a été renforcée.

"On est en mer"

Vincent, un Parisien quadragénaire, en balade porte de Versailles avec son fils, le salon nautique est avant tout l'occasion inespérée de visiter de très beaux bateaux. Il se plie à la première étape obligée, avant d’admirer l’intérieur d'un magnifique voilier de 15 mètres, en enlevant ses chaussures. "On met des chaussons et on embarque" explique-t-il.

"On fait trois pas et on est en mer. "

Julien, venu de la Rochelle, visite lui le Nautic pour la première fois. Accompagné de son amie, il rêve et s'imagine "tout quitter et prendre un bateau" . Parmi les 800 bateaux exposés, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Les deux tiers sont des embarcations à moteur et c’est de loin le marché le plus porteur. Il représente 80% des ventes de bateaux dans l'hexagone, explique Jean-Paul Chapeleau, le directeur général du chantier Jeanneau.

"Notre plus petit bateau au Salon de Paris, c'est pour un client à l'investissement de 15.000 euros et le plus grand exposé ici, c'est 800.000 euros."

Le Nautic innove

Pour la première fois cette année, le public peut visiter un canot de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Ce  bateau de la station du Croisic est arrivé par la route. La visite guidée est assurée par des sauveteurs bénévoles comme Laurent Allanic, le patron du canot, ravi du nombre de visiteurs. "C'est de la folie, ça n'arrête pas" se réjouit-il.

Afin de rajeunir son public, le Salon nautique fait aussi de plus en plus de place à d'autres activités comme le kite-surf, le canoë ou la planche à voile. Un grand bassin a été installé pour "des initiations et des démonstrations" explique Alain Pichavant, le directeur du rendez-nous nautique. Et parfois, le salon sort même de ses murs. Ce dimanche matin, 500 sportifs ont pagayé sur la Seine debout sur des planches de stand up-paddle. Stéphane y a participé avec ses copains normands, parce qu'il a envie de "compétition".

Le reportage d'Anne Patinec au Salon nautique de Paris
--'--
--'--

En 2014, le Salon nautique de Paris avait accueilli 222.000 visiteurs.