Cet article date de plus de cinq ans.

Russie : des footballeurs en grève pour des salaires impayés

Les footballeurs du Mordovia Saransk, club de première division russe, sont en désaccord avec leur direction et l'ont fait savoir. D'après informations rapportées par des médias locaux ce mercredi, les joueurs ont refusé de s'entraîner en protestation contre le non-versement de trois mois de salaire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les joueurs du Mordovia Saransk (en bleu) ont fait match nul ce week-end (2-2) sur le terrain du Spartak Moscou (ANTON DENISOV / RIA NOVOSTI)

"C'est la décision commune des joueurs, a expliqué Marat Mustafin, l'entraîneur de Saransk cité par Sport Express. Nous espérons une réunion avec la direction du club bientôt, car le problème doit être résolu." Le Mordovia occupe la dernière place du classement, avec 18 petits points pris en 25 matches, à deux points de la 14e place qui permet de jouer un barrage pour se maintenir, alors qu'il reste encore cinq journées à jouer.

L'équipe n'a plus gagné de match depuis le 6 novembre, avant les problèmes des salaires. Saransk assure cependant que le match de dimanche contre Rostov, le leader, n'est pas menacé: "il n'est pas question d'un boycott", a confié le porte-parole du club. "Le club a déjà promis aux joueurs de régler ce problème en une semaine. Peut-être dans les prochains jours", a-t-il poursuivi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.