Coupe du monde de rugby : Guy Novès estime que l'Équipe de France "est sur la bonne voie"

L'ancien sélectionneur a réagi sur franceinfo au lendemain de l'annonce de la sélection des joueurs pour affronter l'Argentine ce samedi au Japon. Selon lui "l'Équipe de France va sortir de sa poule et se qualifier pour les phases de finale". 

L\'ancien sélectionneur du XV de France Guy Novès, en octobre 2018 à Toulouse.
L'ancien sélectionneur du XV de France Guy Novès, en octobre 2018 à Toulouse. (ESPOSITO ANGE / MAXPPP)

L'ancien sélectionneur du XV de France Guy Novès a estimé vendredi 20 septembre sur franceinfo, que "l'Équipe de France est sur la bonne voie", au lendemain de l'annonce des joueurs sélectionnés pour participer à la Coupe du monde de rugby qui commence vendredi à 12h45 avec le match Japon-Russie. Les Bleus joueront eux leur premier match samedi 21 septembre à partir de 9h15 face à l'Argentine.

"Une forme de stabilité"

Guy Novès a salué "une forme de stabilité" dans l'équipe avec quasiment que des joueurs qu'il avait déjà lui-même sélectionnés, ce qui lui apporte "une forme de plaisir de voir que le sélectionneur actuel s'appuie sur une ossature que nous avions choisie". Celui qui a été dix fois champion de France avec le Stade toulousain s'est aussi réjoui d'un "retour en force des joueurs toulousains qui vont permettre à l'Équipe de France de se tourner vers un rugby ambitieux, fait d'initiatives".

L'Équipe de France va sortir de sa poule et se qualifier pour les phases de finale. À partir des phases de finale, tout peut se passer. On a vu des Bleus effectivement peut-être en manque de résultats mais très proches de leur adversaires directsGuy Novèsà franceinfo

"Les joueurs doivent pouvoir dépasser leur niveau"

Dans le groupe des Bleus, l'Angleterre "me paraît devant", a analysé Guy Novès, mais il pense que les Français peuvent battre les Argentins car, bien qu'ils aient battu la France il y a quatre ans, ils ont récemment "cumulé neuf défaites consécutives, donc on peut penser que l'Équipe de France doit être capable de battre l'Argentine, qui se classe, comme l'Écosse et comme l'Italie, derrière".

Alors que les joueurs français ont engrangé deux victoires et une défaite pendant leurs matchs de préparation, leur ancien entraîneur a estimé que le groupe français "est conscient qu'il est capable de faire de bonnes choses" et est "concentré sur cette Coupe du monde. Il me semble que c'est un événement qui en lui-même doit permettre aux joueurs de dépasser leur niveau".