Top 14 : une fratrie réunie à Biarritz, retard à l'allumage au Racing... Ce qu'il faut retenir de la 6e journée

Avant les deux derniers matchs du jour, les rencontres de 15 heures ont donné lieu à plusieurs faits marquants samedi.

Article rédigé par
Maÿlice Lavorel et Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Baptiste Couilloud, sous les yeux de son frère Barnabé, lors de la victoire lyonnaise à Biarritz le 9 octobre. (GAIZKA IROZ / AFP)

Le Lyonnais Baptiste Couilloud prend le dessus sur son frère Barnabé et une Arena sevrée de spectacle... En attendant Toulon-Brive (21h05) et Stade Français-Clermont (dimanche à 21h05), revivez les premiers faits marquants de cette sixième journée samedi 9 octobre.

Chez les Couilloud, Baptiste plus fort que Barnabé

Ils l'attendaient depuis si longtemps. Pour la première fois de leur jeune carrière, les demis de mêlée Baptiste (24 ans) et Barnabé (22 ans) Couilloud étaient opposés pour ce Biarritz-Lyon. Et c'est l'ainé de la fratrie qui a gagné le droit de fanfaronner au prochain repas de famille. Auteur de trois essais, le Lyonnais a guidé son équipe vers une première victoire à l'extérieur bonifiée de la saison (5-40).

>> Les résultats de la 6e journée

L'international français a profité du bon travail de ses avants sur un ballon porté, avant de s'engouffrer par deux fois dans des brèches laissées par la défense biarrote. Unis jusqu'au bout, les frangins sont tous les deux sortis à la 51e minute. Avant une fin de match à sens unique en faveur du LOU.

Le chiffre : 44

C'est le nombre de minutes qu'aura attendu le technicien en charge des écrans géants de la Paris La Défense Arena pour, enfin, changer le score de ce Racing-Perpignan. Car, fait rarissime, aucun point n'a été inscrit en première période. La domination des Ciel et Blanc n'a pas été concrétisée, la faute à des Catalans accrocheurs en touche. Les Franciliens ont tout de même trouvé la faille grâce à leur banc pour s'imposer (17-14), mais l'USAP rapporte un bonus défensif précieux et mérité.

La série : 10 victoires consécutives pour Toulouse

Qui pourra arrêter le Stade toulousain ? En prenant le meilleur sur Pau (38-10), les hommes d'Ugo Mola ont signé leur 6e victoire de la saison, en autant de rencontres. Si on remonte à la saison dernière, Toulouse reste sur dix victoires de rang en Top 14, et n'a plus connu la défaite depuis un revers contre Bayonne le 15 mai 2021 (28-32).

Le club n'est plus qu'à une longueur de son record de 11 victoires consécutives en championnat, établi en 2008-2009. Il se rapproche aussi de sa série historique de 14 matchs sans défaite, réalisée en 2018-2019.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.