Top 14 : Toulouse vaincu, La Rochelle l'emporte, fortunes diverses pour les leaders du championnat

La Rochelle, victorieuse mais privée de bonus offensif, ne parvient pas à prendre la place de leader à Toulouse, défait à Castres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Rochelais Dillyn Leyds tente la chistera face au LOU (XAVIER LEOTY / AFP) (XAVIER LEOTY / AFP)

Deux demi-finalistes de Champions Cup reprenaient le chemin des terrains du Top 14 ce samedi 17 avril, pour le compte de la 21e journée, avec des fortunes diverses. Le leader toulousain s’est incliné sur la pelouse de Castres dans l’après-midi, 26-24, tandis que son dauphin Rochelais le rejoint à égalité de points au classement, grâce à sa victoire sur Lyon, 38-23.

C’est un Stade Toulousain rajeuni qui s’est présenté à Castres, sans la quasi-totalité de ses cadres, laissés au repos. Mais malgré une prestation encourageante dans ce derby, les doublures toulousaines n’ont pas pu empêcher la quatrième défaite à l’extérieur de leur équipe cette saison. Leur capitaine, Yoann Huget, a dû sortir, après n'avoir pas satisfait au protocole commotion, avant le quart d’heure de jeu. Le CO menait à la pause, grâce à un essai de Vilimoni Botitu, et a creusé son avance au score en début de deuxième période. Mais les Castrais se sont fait peur en fin de match. Alors qu’ils menaient 26-10, les cartons jaunes adressés à Rory Kockott puis Julien Dumora ont permis aux Toulousains de revenir à seulement deux points, mais sans réussir à combler totalement l’écart.

Avec cette victoire, la cinquième en six matches, le CO confirme son regain de forme et peut continuer à rêver des phases finales, alors qu’il se classe 8e, à un point de Toulon. Côté Toulousain, la défaite des hommes d’Ugo Mola donne l'occasion à La Rochelle de les égaler au classement en nombre de points (67), mais le point de bonus défensif acquis pourrait tout de même compter en fin de saison.

La Rochelle revient à hauteur

Opposés au LOU à Marcel-Deflandre, les Rochelais ont manqué l’occasion de s’emparer du trône du Top 14, mais sont revenus à hauteur du Stade Toulousain. Efficaces, ils ont inscrit un essai dès la troisième minute, par l'intermédiaire de Leyds, servi au pied par Dulin. C’est ensuite Ilahia West qui a creusé l’écart en inscrivant deux pénalités, un essai, et une transformation. Blessé à l’épaule, l’ouvreur néo-zélandais a dû céder sa place à la mi-temps, mais ce changement n’a pas perturbé ses coéquipiers. Ils ont enfoncé le clou en début de seconde période grâce à un essai de Doumayrou, auteur d’un drop quelques minutes plus tard.

Dans une fin de match haletante, les Lyonnais sont revenus au score grâce à un essai de Tuisova, puis les Rochelais ont répliqué quand Gourdon a aplati dans l’en-but, avant que Tuisova ne s’offre un doublé, et que Barassi n’inscrive le troisième essai lyonnais. Ce réveil du LOU en fin de match prive le Stade Rochelais du bonus offensif qui lui aurait permis de devenir leader du Top 14. De quoi frustrer le centre Pierre Aguillon : "Ce que l'on doit retenir, c'est d'être plus pragmatique quand on cherche le bonus. C'est un peu frustrant de perdre deux fois le bonus au cours d'un match mais ça n'enlève rien à la performance". Il conclut : "L'important, c'est de gagner le match". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.