Top 14 : première victoire pour La Rochelle et le Stade Français, Montpellier chute dans les dernières secondes... Ce qu'il faut retenir de la 4e journée

Outre le choc entre Toulouse et Clermont dimanche soir, voici ce qui a pu vous échapper lors des autres rencontres de cette 4e journée de Top 14.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Rochelais Tawera Kerr-Barlow et Levani Botia célèbrent leur victoire lors du match de Top 14 face à Biarritz, le 25 septembre 2021. (XAVIER LEOTY / AFP)

Alors que la quatrième journée de Top 14 s'est achevée dimanche 26 septembre par la victoire du Stade Toulousain aux dépens de Clermont, voici ce qui a pu vous échapper lors des autres rencontres du week-end.

Alors que La Rochelle a étrillé Biarritz (59-17), le Stade Français a décroché sa première victoire (34-10), Pau s'est imposé d'un petit point face à Montpellier (23-22) et enfin le Racing 92 s'est fait peur face au LOU.

Triplé de Kerr-Barlow et bonus offensif pour La Rochelle

Après trois défaites consécutives, le Stade Rochelais a renoué avec la victoire, en étrillant le promu de Pro D2, le Biarritz Olympique, dans un match à sens unique (59-17). Les hommes de Donnacha Ryan ont donné le ton d'entrée, inscrivant cinq essais en première période (dont un triplé du demi de mêlée néo-zélandais Tawera Kerr-Barlow), pour mener 33 à rien face à un BOPB inexistant. Une victoire rochelaise à cinq points qui permet aux Maritimes de pointer désormais à la 10e place du championnat, juste derrière les Biarrots.

Réduit à 14, le Stade Français s'impose

Après un début de saison raté (trois défaites en trois matchs), les Parisiens étaient sous pression. Et au vu de l'entame de match, peu auraient parié sur la victoire du Stade Français. Réduits à 14 d'entrée de jeu, après l'expulsion du pilier Paul Alo-Emile dès la 3e minute pour un plaquage à l’épaule sur Baptiste Delaporte, les Parisiens l'ont pourtant emporté face à un CO invaincu jusque-là.

"Avec le carton rouge reçu, nous n'avions d'autres choix que de nous resserrer, faire encore plus d'efforts pour aider son copain, et ça a plutôt fonctionné", a expliqué le centre parisien Alex Arrate en conférence d'après-match. Plus solides en défense (10 points laissés aux adversaires contre 111 encaissés sur les trois premières journées), les Bleu et Rose ont su répondre présent pour empocher une victoire nette et véritablement lancer leur saison. 

Défaite rageante pour Montpellier

Les Montpelliérains pourront avoir des regrets. Devant à trois minutes de la fin, le Palois Aminiasi Tuimaba a permis aux siens de reprendre l'avantage en inscrivant un essai à la 77e (22-27). Si le troisième ligne Marco Tauleigne a redonné un temps espoir aux Héraultais avec son essai dans les tous derniers instants de la rencontre, Anthony Bouthier a manqué sa transformation, scellant ainsi la défaite des siens. Les Palois raflent une victoire importante face à un MHR trop juste en défense.

Le Racing se fait peur 

Une victoire dans la douleur pour le Racing 92 face au LOU, samedi. Malgré une première période totalement maîtrisée, lors de laquelle les Franciliens ont inscrit 21 points face à des Lyonnais complètement absents des débats, les hommes de Laurent Travers ont vu la tendance complètement s'inverser au retour des vestiaires. Les Rhodaniens sont bien revenus (20 points en 20 minutes) mais pas suffisamment pour s'imposer à la Paris La Défense Arena. Les deux équipes complètent le podium derrière le Stade Toulousain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.