Top 14 : le Racing 92 renverse le leader Bordeaux-Bègles chez lui

Alors que les deux équipes se dirigeaient vers un match nul, les Racingmen ont pris l'avantage dans les dernières secondes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les joueurs du Racing 92 célèbrent leur victoire sur la pelouse de Bordeaux-Bègles, leader du Top 14, dimanche 20 février.  (THIBAUD MORITZ / AFP)

Une pénalité obtenue sur la sirène. Voilà ce qui a fait basculer le match entre l'Union Bordeaux-Bègles et le Racing 92 en faveur des Racingmen (13-16), dimanche 20 février, pour la 18e journée de Top 14. Les Franciliens s'imposent au stade Chaban-Delmas, un petit exploit puisque les Girondins y étaient invaincus depuis le début de la saison. 

Privée de plusieurs de ses cadres, l’UBB, assez indisciplinée, a souffert d’entrée de match, encaissant deux pénalités marquées par Maxime Machenaud. Mais les hommes de Christophe Urios sont revenus dans la partie grâce à un bon travail de leurs avants pour marquer un essai, en force, par Ben Tameifuna. Avec beaucoup d’intensité, les Girondins ont poussé pour creuser leur avantage au score mais les Racingmen sont restés au contact en se montrant courageux en défense, proches de leur en-but, en fin de première période. 

Camille Chat fait souffrir l'UBB

Face à une équipe bordelaise rajeunie, c’est finalement l’expérience de Juan Imhoff qui a permis au Racing de revenir au score. L’Argentin de 39 ans s’est offert un essai en frappant un coup de pied à suivre pour lui-même, avant d’aplatir dans l’en-but de l’UBB. Moins dominateurs qu’en première période, les joueurs de Christophe Urios ont également buté sur un excellent Camille Chat, rentré en cours de seconde période. Le talonneur a permis au Racing de gagner de précieux mètres sur le terrain et a provoqué une dernière faute de Jean-Baptiste Dubié, après la sirène, pour offrir une pénalité transformée par Ben Volavola. 

Grâce à cette victoire in-extremis, le Racing 92 enchaîne une sixième victoire toutes compétitions confondues et remonte à la cinquième place au classement.  Les Bordelo-Béglais, qui concèdent une deuxième défaite consécutive, restent leaders mais voient leur avance sur les Montpelliérains fondre à cinq points.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.