Top 14 : le LOU frappe fort, le Racing se fait peur, Biarritz relégué... Ce qu'il faut retenir de la 24e journée

La bataille fait rage entre les prétendants aux phases finales du Top 14. Lyon, Castres et le Racing ont réussi un joli coup, samedi. Biarritz est lui officiellement relégué en Pro D2.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le centre fidjien de Castres Vilimoni Botitu lors de la large victoire du CO à Biarritz, samedi 30 avril 2022. (GAIZKA IROZ / AFP)

En attendant le choc de la 24e journée du Top 14, samedi 30 avril (21h05), entre Toulouse et La Rochelle, la course aux phases finales a continué. Lyon a réussi une très belle opération en giflant le leader Montpellier (43-20). Voilà le LOU dans le Top 6 avec le Racing et Castres qui se sont respectivement imposés à Pau (21-42) et Biarritz (13-48). Cette victoire tarnaise à Aguiléra condamne définitivement les Biarrots à la Pro D2. Barragiste pour la relégation, Perpignan s’est offert un sursis en battant Brive (27-10) et n’est plus qu’à trois points des Corréziens.

Le bon coup du LOU

À Gerland, Lyon n’a fait qu’une bouchée du leader montpelliérain et se retrouve solidement installé dans le Top 6 avec les barrages en vue. En alliant défense et conquête, les Lyonnais ont effacé l’humiliation du dernier match à domicile contre Toulon (10-43). Sur ses quatre premières incursions dans le camp héraultais, le LOU a marqué deux essais et une pénalité. Avec trois essais supplémentaires en deuxième période, Lyon décroche un succès bonifié qui semblait inespéré avant la rencontre.

"Au niveau comptable, c'est une bonne opération. Nous avons joué comme nous l'avions imaginé. Il y a eu quelques fautes inutiles mais c'est un match contrôlé, maîtrisé", s’est félicité Pierre Mignoni, le manager de Lyon. Le MHR s’est lui sabordé juste avant la pause en raison d’un carton rouge infligé au pilier droit international Mohamed Haouas, coupable d'une charge illégale sur l'arrière lyonnais Clément Laporte.

Le Racing et Castres vers les phases finales

La victoire de Lyon n’a pas fait que des heureux. En s’invitant dans le Top 6, le LOU a mis la pression sur les différents prétendants aux phases finales. Et ils sont nombreux. C’est notamment le cas des Castrais qui se déplaçaient à Biarritz, aux portes de la relégation. Après 32 minutes, le CO avait fait le plus dur en menant avec le bonus offensif. De quoi envoyer le BO en Pro D2 et se rapprocher des barrages. Malgré un sursaut basque en deuxième période, les Tarnais ont marché sur leurs adversaires (13-48) et s’installent au 3e rang provisoire.

Le Racing a lui laissé passer l’orage palois avant de pouvoir souffler. Cueillis à froid au Hameau par un essai au bout de 38 secondes, les Franciliens ont fini par prendre la mesure de la Section qui n’a plus rien à jouer dans cette fin de championnat, hormis son rôle d’arbitre. Passé en tête juste avant la pause, le Racing a définitivement pris la mesure des Palois en fin de match avec un bonus offensif très important (21-42).

Biarritz en Pro D2, Perpignan en sursis

Au Pays basque, on s’était déjà fait une raison. Un an après sa remontée dans l’élite, le BO était sur les rails d’une relégation à l’étage inférieur. C’est donc Castres qui s’est chargé d’appuyer sur le bouton de l’ascenseur en étrillant Biarritz devant son public (48-13). Avec 15 points de retard sur l'avant-dernier du classement, Perpignan, à deux journées de la fin de la saison régulière, le promu basque est condamné à terminer à la dernière place et à se relancer dans un nouveau chantier de reconstruction.

À Perpignan, l’espoir demeure d’éviter le barrage accession-relégation face au finaliste malheureux de la Pro D2. Malgré un essai précoce de Brive, qui n’a plus gagné à l’extérieur depuis janvier 2021, l’USAP a montré sa force de caractère. À l’image de leur capitaine Acebes, auteur de l’essai égalisateur après une percée de Lam, les Catalans ont été chercher un succès précieux. Faasalele a inscrit un doublé mais Perpignan a manqué de gaz pour empocher le point du bonus offensif. Les voilà revenus à 3 pts du CAB à deux journées de la fin, mais avec un déplacement à Castres avant de recevoir l’UBB. La fin de saison sera difficile à négocier.

Toulouse bat La Rochelle et réintègre le Top 6

Après deux défaites d'affilée en championnat, Toulouse, sous pression, a redressé la tête en s'imposant face au Stade Rochelais à Ernest-Wallon (23-16), samedi soir. Grâce à cette victoire, les champions en titre remontent d'un rang et piquent la 6e place à leur adversaire du soir. Une bonne opération avant le sprint final.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.