Top 14: embouteillage dans le haut du classement, Toulouse dos au mur... Ce qu'il faut retenir de la 23e journée

La deuxième place de l'Union Bordeaux-Bègles est menacée par ses concurrents : La Rochelle, Castres et le Racing 92.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Rochelais Dillyn Leyds lors de la rencontre contre Perpignan en Top 14, samedi 23 avril. (XAVIER LEOTY / AFP)

Embouteillage pour les demies : La Rochelle, Castres et le Racing 92, tous victorieux à domicile samedi lors de la 23e journée du Top 14, ont mis la pression sur Bordeaux-Bègles avant son périlleux déplacement à Montpellier dimanche, et sur Toulouse, dos au mur après sa défaite contre Toulon. En cas de défaite chez le leader héraultais, l'UBB, déjà battue huit fois sur ses neuf derniers matchs toutes compétitions confondues, verrait sa deuxième place, directement qualificative pour le dernier carré, très sérieusement menacée.

La Rochelle loupe le bonus offensif

Avec plusieurs cadres laissés au repos, dont Uini Atonio, Grégory Alldritt et Jonathan Danty, les Maritimes ont assuré l'essentiel contre une valeureuse équipe de Perpignan (32-16), sans parvenir à s'adjuger le point de bonus offensif."On est tombé face à une bonne équipe de Perpignan, costaude, qui nous a fait tomber les ballons. On est peut être aussi trop tombé dans la facilité. Il va falloir rectifier ça pour la suite", a mis en garde le demi d'ouverture rochelais Jules Plisson.

La Rochelle ne compte provisoirement qu'une longueur de retard sur la deuxième place, tout comme Castres, toujours aussi intraitable dans sa forteresse de Pierre-Fabre. Très juste tactiquement, le CO y a enchaîné face à Clermont (12-0), dans des conditions météo dantesques, un vingtième match sans défaite, une première dans l'histoire du club.

Un Racing aux deux visages

Pas de pluie, ni de vent sous le toit de son Arena, mais le Racing 92 a mis du temps à rentrer dans son match contre la lanterne rouge, Biarritz, pourtant déjà quasiment condamné à la relégation. Mené à la mi-temps (7-6), le club des Hauts-de-Seine, beaucoup plus séduisant après la pause, avec quelques mouvements offensifs superbes et un doublé de Teddy Thomas, est parvenu à inverser la tendance pour s'imposer avec le bonus (40-7).

Toulouse chute face à Toulon

Opposé en soirée à Toulon pour un match de gala dans un stade Vélodrome de Marseille à guichets fermés, Toulouse, sans sa charnière internationale Dupont-Ntamack, n'a pas réussi à suivre le rythme des Varois. Le champion en titre, diminué par de nombreuses blessures, a longtemps fait la course en tête grâce au pied de Thomas Ramos. Mais un essai de l'ailier international Gabin Villière en fin de match a offert la victoire de l'espoir au RCT (19-15) et ne laissera pas le droit à l'erreur aux Toulousains la semaine prochaine dans leur Stadium contre La Rochelle.

Leur point de bonus défensif leur permet tout de même de revenir à la hauteur de Lyon à la sixième place après la victoire plus tôt dans la journée des hommes de Pierre Mignoni sous la pluie à Brive (31-17), grâce notamment au jeune ouvreur Léo Berdeu, auteur de 26 points à lui seul.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.