Rugby : Romain Ntamack a fait son retour avec Toulouse en Top 14 près de huit mois après sa grave blessure au genou

L'ouvreur du XV de France a remplacé Antoine Dupont en deuxième période, samedi, à l'occasion de la victoire du Stade toulousain contre Pau lors de la 20e journée du championnat.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Romain Ntamack avec le Stade toulousain pour son premier match depuis son retour de blessure contre Pau, le 30 mars 2024. (MATTHIEU RONDEL / AFP)

La fin d'une longue attente. Près de huit mois après sa grave blessure contractée lors de la préparation du Mondial avec le XV de France, Romain Ntamack a fait son retour, samedi 30 mars, à l'occasion de la victoire sur le fil de son Stade toulousain contre Pau lors de la 20e journée de Top 14 (31-29). Il est entré en jeu à la 56e minute, sous l'ovation du stade Ernest-Wallon, très heureux d'enfin retrouver son enfant prodige. "Ca fait du bien. Il me tardait de reprendre, de refouler la pelouse, de rejouer avec les copains. (...) J'ai retrouvé un peu les sensations que j'avais avant de me blesser", a raconté l'international tricolore à l'AFP.

Le public haut-garonnais avait scandé son nom dès son échauffement dans l'en-but, alors qu'Antoine Dupont évoluait au poste de numéro 10 qui est habituellement le sien. "J'avais vraiment hâte de retrouver l'atmosphère du bus, la descente, les supporters... C'était vraiment un moment spécial", a détaillé Romain Ntamack. L'ouvreur international de 24 ans l'a d'ailleurs remplacé poste pour poste, avant que la charnière "premium" des champions de France en titre et des Bleus ne soit reconstituée avec le retour de Dupont - pas dans un grand soir - à la mêlée (68e) pour une fin de partie sous pression.

Ces premières minutes de jeu de l'année de Romain Ntamack sont de bon augure pour Toulouse, avant un huitième de finale de Champions Cup contre le Racing 92, le 7 avril. Pour rappel, il avait été victime le 12 août 2023 d'une rupture du ligament croisé antérieur lors d'un match de préparation à la Coupe du monde contre l'Ecosse. Son rêve de disputer le Mondial à domicile s'était alors effondré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.