Cet article date de plus de huit ans.

Picamoles espère être apte pour le barrage

Louis Picamoles, le troisième ligne international du Stade toulousain touché et remplacé lors du match contre Grenoble, samedi lors de l'ultime journée de la phase régulière du Top 14, a dit lundi "croiser les doigts" pour pouvoir disputer le barrage contre Montpellier. Picamoles a confié que son épaule gauche avait "bougé" et qu'il se plaignait d'un mollet.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Il y a un hématome qui n'est pas résorbé, a-t-il déclaré. On va croiser  les doigts pour la suite", a-t-il ajouté à la mi-journée après la première  séance de préparation au barrage contre Montpellier, vendredi 10 mai (21h00) au  Stadium de Toulouse. "Il va pas mal", a confié laconiquement le manageur Guy Novès. L'ex-Montpelliérain, qui a disputé 18 matches de Top 14 cette saison (dont cinq comme remplaçant) et marqué cinq essais, a également été très sollicité par le XV de France avec 8 matches, tous comme titulaire, et trois essais, après la tournée en Argentine l'été dernier. Contre Grenoble, Louis Picamoles avait été remplacé à la pause par Grégory Lamboley.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.