Cet article date de plus de deux ans.

Le Racing et Castres assurent, Agen se sauve

Castres et le Racing 92 ont évité le piège en s'imposant respectivement sur le terrain d'Agen (10-17) et de Perpignan (14-52) samedi pour le compte de la 25e journée. Les Agenais ont toutefois assuré l'essentiel en assurant son maintien en Top 14 la saison prochaine grâce à la défaite de Grenoble à Pau (22-0).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (RAYMOND ROIG / AFP)

Les cadors ont fait le boulot. A la lutte pour les barrages, le Racing 92 et Castres ont réussi l’essentiel, s’imposer à domicile pour se rapprocher un peu plus du Top 6. Les joueurs du 92 n’ont fait qu’une bouchée de Perpignan, déjà relégué (14-52), avec une première-temps de rêve et huit essais au coup de sifflet final. Castres a eu plus de mal pour se défaire d’une formation agenaise en mission maintien. Au terme des 80 minutes, le résultat arrange tout le monde, puisque le CO se maintient dans le bon wagon tandis que les Agenais soufflent après la défaite de leur dernier adversaire pour le maintien, Grenoble. Les Isérois ont été largement dominé par Pau (22-0).

Le Racing dépasse Castres

En Lot-et-Garonne, les Castrais de Christophe Urios se sont tout de même donné quelques frayeurs pour retrouver le succès. Après deux défaites de rang, le champion de France a dû serrer les rangs dans les dernières minutes pour résister à la furia agenaise. Les locaux auraient même pu aller arracher le match nul après l’essai de Miquel à la 66e minute. Mais un dernier ballon arraché à 5 mètres de la ligne a sauvé le succès pour Castres, vainqueur 10-17 pour leur huitième victoire de la saison loin de leurs bases. Agen peut toutefois garder la tête haute puisque le revers grenoblois prolonge son aventure dans l’élite pour une saison.

La victoire à l’économie castraise fait le bonheur du Racing, qui a laminé Perpignan. Les Racingmen n’ont pas tardé à faire la différence avec six essais en première période, dont un triplé de Dupichot. La rencontre s’est terminée en roue libre et dans une certaine tension. Ce large succès de 38 points permet tout de même aux Franciliens de passer devant Castres à la 5e place et de pouvoir espérer un barrage à domicile. Pour Grenoble, en revanche, l’espoir se reposera uniquement sur un barrage. Battu sans brio par Pau (22-0), les Grenoblois devront sauver leur chance contre le vaincu de la finale de Pro D2. Ce match aura lieu le 2 juin prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.