Cet article date de plus de huit ans.

79 612 spectateurs en Rouge et Noir

Un Stade en Rouge et Noir, on n'avait plus vu ça depuis 1989. A l'époque, c'était le Parc des Princes. Pour la première fois de son histoire, le Stade de France a vécu au rythme d'une des affiches historiques du championnat de France: Toulon-Toulouse. Après 20 années sans titre, les supporteurs varois avaient fait le déplacement en nombre, et ils ont probablement gagné la rencontre au niveau du bruit, face à des Toulousains habitués des finales.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Ils étaient là très en avance, et ils ont été les premiers à investir les tribunes. Les supporteurs toulonnais avaient faim, faim de victoire, eux qui n'avaient plus vu leur équipe soulever le Bouclier de Brennus depuis 1992. Ils étaient donc impatients d'en découdre, et faisaient passer le premier frisson de l'avant-match en faisant une véritable bronca lors de l'entrée sur le terrain pour l'échauffement de leur équipe. Et ils ne manquaient pas de conspuer, plusieurs minutes après, la formation toulousaine, à son tour venue fouler la pelouse.

Placés dans les deux virages se faisant face, les deux "kops" adverses se répondaient, dans une folle ambiance. Une ambiance des grands soirs. Une ambiance de fête entre deux clubs qui ont largement fait l'histoire du championnat de France, depuis tant d'années, et qui se retrouvaient pour la première fois ensemble au sommet, depuis la dernière finale entre eux en 1989.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.