Tournoi des Six Nations : l'Irlande relève la tête face à l'Italie

L'Irlande a remporté son premier match du Tournoi des Six Nations 2021 grâce à sa victoire contre l'Italie (10-48). Sérieux pour punir les erreurs italiennes, les Irlandais n'ont jamais tremblé et mettent fin à leur série de deux défaites.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

L'Irlande lance enfin son Tournoi des Six Nations. Après deux défaites face au pays de Galles (21-16) et la France (13-15), le XV du Trèfle a corrigé l'Italie (10-48). Avec le point du bonus offensif en cadeau, les Irlandais prennent provisoirement la troisième place du classement (7 points) en attendant le résultat de l'affrontement entre l'Angleterre (6 pts) et le pays de Galles (9 pts). 

L'Irlande punit les Italiens

Le scénario est malheureusement régulier pour l'Italie. Un bon début de match, des possessions nombreuses, mais pas de points, ou peu (seulement trois via le pied de Paolo Garbisi). Et derrière, la sanction. On pourrait voir du vice dans la leçon de réalisme offerte par les Irlandais à leurs adversaires. D'abord en les poussant à la faute, avec des tentatives de percées solitaires, immédiatement sanctionnées au sol. Ensuite avec un réalisme à toute épreuve. Trois incursions dans le camp adverse, trois essais signés Garry Ringrose (11e), Hugo Keenan (31e) et Will Connors (36e). La réponse italienne est arrivée en fin de première période, avec un joli mouvement de Garbisi conclu par Johan Meyer (40e+3). Mais le mal était déjà fait. 

Une Italie trop dissipée

Comme dans le premier acte, l'indiscipline a donné le ton du match (18 fautes italiennes). Décidée à travailler au sol, l'Irlande est allée chercher l'essai du bonus offensif dès le retour des vestiaires. Un long temps de jeu terminé dans les larges bras de CJ Stander... trop larges pour la défense italienne (43e). La tête dans le seau, les Italiens ont bu la tasse avec l'expulsion temporaire de Giosué Zilocchi à l'heure de jeu. Pas pressés, les Irlandais ont laissé le choix à leurs adversaires : enchaîner les fautes ou concéder un essai. Les Italiens ont choisi les deux, et un second carton jaune a fini de transformer la rencontre en match à sens unique. Will Connors s'est offert un doublé en puissance (66e) et un en-avant a empêché James Lowe de rajouter son nom à la liste. Keith Earls, lui, ne s'est pas manqué, sur un service en bout de ligne parfait de Johnny Sexton, pour conclure la démonstration irlandaise (80e+2). 

Avec encore l'Ecosse (le 14 mars) et l'Angleterre (le 20 mars) à affronter, les Irlandais conservent un mince espoir de remporter le Tournoi. Il faudra évidemment remporter ces deux dernières rencontres, mais également miser sur des revers gallois et français, les deux leaders encore invaincus. 

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.