Tournoi des Six Nations : Gaël Fickou, de jeune espoir intermittent à capitaine de la défense

Il va fêter ses 27 ans dans 8 jours. Gaël Fickou, centre du XV de France, est désormais le joueur le plus capé de cette équipe. Après avoir longtemps navigué entre le banc et le terrain en Bleu, l'homme de La Seyne-sur-Mer (Var) est devenu un élément incontestable et incontesté du collectif.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le centre du XV de France, Gaël Fickou face à l'Angleterre lors du Tournoi des Six Nations, le 13 mars 2021.  (ADRIAN DENNIS / AFP)

Rien ne le destinait à se diriger vers le rugby. Pris d’amour pour le football, proche d’intégrer les centres de formation de l’AS Monaco ou de Sochaux, Gaël Fickou découvre le rugby en 2003 au sein de l’US Seynoise. Il passe ensuite au RC Toulonnais, son club formateur, qu'il quitte pour rejoindre le Stade Toulousain, club le plus titré de France.

• A 18 ans seulement, un talent offensif qui peine à s'imposer en bleu

Après ses premiers pas en 2012 avec le Stade Toulousain, Gaël Fickou ne tarde pas à faire ses preuves. Il participe au championnat du monde junior en juin 2012 alors qu'il n'a que 18 ans. La cour des grands est devant lui.  Il connaît sa première sélection en équipe de France le 16 mars 2013, face à l'Écosse, en remplaçant Mathieu Bastareaud en fin de match. Meilleure révélation de la saison 2012-2013, les projecteurs sont tournés vers lui. Sa vitesse, ses crochets, sa technique attirent les regards. Il est déjà très attendu. 

Lors du Tournoi des Six Nations 2014, que Gaël Fickou se révèle au grand public en inscrivant l'essai de la gagne. Remplaçant face à l'Angleterre, il offrira la victoire (26-24) aux Bleus en marquant son premier essai international. Percutant offensivement, le centre, qui peut aussi jouer à l'aile, a les moyens de s'imposer.

Mais l'actuel joueur du Stade Français peine à se faire une place en tant que titulaire. Lors de ses 24 premières sélections entre 2013 et 2016, il est remplaçant à 14 reprises. Depuis le Tournoi 2019, il n'a plus jamais pris place sur le banc. Depuis l'arrivée de Fabien Galthié au sein de l'équipe de France, c'est 10 sélections et... 10 titularisations. 

• Le capitaine de la défense

Dès son arrivée à la tête des Bleus, Fabien Galthié fait de Gaël Fickou un de ses cadres. Depuis, le joueur de 26 ans semble irremplaçable. Principalement au centre, mais parfois à l'aile, il s'est imposé, sans discussion. Avec un nouveau statut très rapidement donné par Shaun Edwards, responsable de la défense : capitaine de la défense.

Agressif, le joueur multiplie désormais les placages tout en veillant au mur de la défense bleue (13 plaquages infligés en Angleterre la semaine dernière, soit le meilleur total des lignes arrières, le 2e de toute l'équipe derrière les 18 de Paul Willemse). Organisateur de la ligne défensive des Bleus, Gaël Fickou a trouvé une vraie complémentarité avec Virimi Vakatawa, devenu le perforateur de défense adverse. Joueur complet et véritable couteau suisse, il a su allier ses qualités offensives et défensives pour devenir l'élément indispensable du XV de France.

"De par ce rôle de capitaine de la défense, je dois aider mes coéquipiers. On doit communiquer énormément. Avec le temps et l’expérience, je suis forcément un peu plus influent sur le groupe" déclarait-il récemment en conférence de presse. Désormais, Gaël Fickou est le joueur le plus expérimenté de ce jeune XV de France, avec, samedi 20 mars, contre le pays de Galles, sa 62e sélection au compteur.

-

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.