Tournoi des Six Nations féminin : les Bleues ne laissent aucune chance à l'Irlande et se qualifient pour la finale

Le XV de France féminin sera opposé à l'Angleterre en finale du Tournoi. Un défi de taille face aux doubles tenantes du titre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le XV de France féminin s'impose largement en Irlande ce samedi 17 avril dans le cadre du tournoi des Six Nations féminin 2021.  (PAUL FAITH / AFP)

Deux semaines après la claque infligée au pays de Galles, 53-0, les Bleues ont de nouveau brillé samedi 17 avril en laminant les Irlandaise 56-15 sur la pelouse de l’Energia Park de Dublin. Elles terminent en tête de la poule B dans ce tournoi reconfiguré en raison du Covid-19, et affronteront les Anglaises, premières de la poule A, en finale samedi 24 avril, à 15h. Une finale à suivre en direct sur France 4 et france.tv.

Avec huit essais inscrits, le XV de France n’a laissé aucune chance aux Irlandaises. Pourtant les filles d'Annick Hayraud se sont fait peur dans un début de rencontre laborieux, en étant menées 3-0 dès la 6e minute sur une pénalité inscrite par Tyrrell. Leur démonstration n'a commencé qu'au quart d'heure de jeu, avec un premier essai de Boujard, qui s’est même offert un doublé en début de deuxième période. Elle a été imitée par Boulard, N’diaye, Banet à deux reprises et Ménager, qui ont également aplati dans l’en-but. Les Bleues ont aussi bénéficié d’un essai de pénalité en première période.

Une confrontation plus ardue en finale

Peut-être déconcentrées en fin de match, les Bleues ont tout de même encaissé un deuxième essai, à la 75e minute, sur un maul bien mené par des Irlandaises orgueilleuses. Une erreur qu’elles ne devront pas reproduire face aux Anglaises, en finale.

Le XV de la Rose fait figure de grand favori dans ce tournoi. Les Anglaises sont doubles tenantes du titre et se sont logiquement emparées de la première place dans la poule A, après avoir étrillé l’Ecosse (52-10) et l’Italie (67-3). Les Bleues restent sur six défaites face à l’Angleterre, mais leurs victoires sans appel face au pays de Galles et à l’Ecosse doivent être des motifs d’espoir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.