Tournoi des six nations 2023 : Alexandra Chambon remplace Pauline Bourdon en n°9 contre le pays de Galles

La France affronte le XV du Poireau pour la quatrième journée du Tournoi des six nations, à Grenoble, dimanche.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les Françaises lors du match du Tournoi des six nations contre l'Ecosse, à Vannes, le 16 avril. (MAXPPP)

Le staff des Bleues continue ses changements. Trois changements ont été opérés par l'encadrement des Bleues dans le XV de départ qui affrontera le pays de Galles, dimanche 23 avril à Grenoble (16h15 sur France 2 et sur france.tv), pour l'avant-dernière journée du Tournoi des six nations féminin. Alexandra Chambon prend notamment la place en n°9 de Pauline Bourdon, blessée.

"Pauline Bourdon ne s'est pas remise à 100% de sa béquille survenue à Vannes. Comme sa blessure ne s'est pas résorbée à temps, on a préféré la laisser au repos", a expliqué en conférence de presse la co-entraîneur Gaëlle Mignot, précisant que la Toulousaine serait "a priori" remise pour la rencontre face à l'Angleterre le 29 avril.

Bourdon (27 ans, 48 sélections), indiscutable demie de mêlée des Tricolores depuis la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, où elle avait suppléé Laure Sansus après sa grave blessure subie contre l'Angleterre au premier tour, est absente après avoir été titulaire lors des trois premières rencontres des Françaises. Elle laisse sa place à Alexandra Chambon (22 ans, 12 sélections), sa remplaçante attitrée depuis le début du Tournoi. "Alexandra apporte de la vivacité et met du rythme à chacune de ses entrées", a souligné Mignot.

Romane Ménager de retour dans le quinze de départ

L'autre modification concerne la troisième ligne, où la n°8 habituelle des Bleues, Romane Ménager (26 ans, 55 sélections), forfait sur blessure lors des deux premiers matches du Tournoi avant de revenir face à l'Ecosse en tant que remplacante, "reprend" sa place, décalant à l'aile Charlotte Escudéro (22 ans, 10 sélections).

"Romane, qui a fait une très bonne entrée à Vannes [face à l'Ecosse] en imposant une défense agressive, a des atouts de puissance", a pour sa part expliqué David Ortiz, l'autre entraîneur des Bleues. Escudéro, l'une des révélations du Mondial cet automne, a réalisé un début de tournoi brillant, effectuant notamment un total de 44 plaquages, soit le meilleur résultat côté français.

Enfin, l'ailière Caroline Boujard (29 ans, 49 sélections) cède sa place à sa coéquipière en club Cyrielle Banet (28 ans, 24 sélections), absente face à l'Ecosse (55-0) après avoir été titulaire en Italie (22-12) et en Irlande (53-3).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.