Cet article date de plus de trois ans.

Eric Champ remonté contre la Fédération française de rugby

Eric Champ fait partie de ces voix qui portent dans le rugby français. L'ancien international, figure emblématique du RCT, est très remonté contre les dirigeants de la FFR, et comme à son habitude, il ne se prive pas de le dire, notamment à la suite du limogeage de Guy Novès. "La façon dont ça s'est opéré est innommable. Sur un coup comme ça, ils ont brisé les codes du rugby, notre loyauté, la notion de respect et d'amitié", a-t-il déclaré dans La Provence.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Eric Champ, l'ancien 3e ligne international de Toulon (JEAN PIERRE CLATOT / AFP)

Eric Champ n'a pas sa langue dans sa poche. Hier comme aujourd'hui. Même quand il s'en prend à Bernard Laporte, l'homme qui a activement participé au retour de son club du RCT au sommet en France, mais aussi en Europe.

Consultant pour La Provence, l'ancien 3e ligne international n'apprécie pas les pratiques actuelles du pouvoir à la FFR. "Il y a ces gens qui sont arrivés pour diriger le rugby français en voulant tout révolutionner et en adoptant des attitudes provocatrices", dit-il, lui qui avait un temps pensé se lancer dans la campagne à la présidence de la FFR avec Lucien Simon.

"Un mélange des genres"

Pour lui, le limogeage de Guy Novès, dans la manière, est "innommable. Sur un coup comme ça, ils ont brisé les codes du rugby, notre loyauté, la notion de respect et d'amitié. Il aurait fallu agir différemment." Et d'enchaîner: "L'équipe de France ne gagne plus, on sort Novès de manière minable, et parallèlement, la Fédération, qui dirige un monde amateur, signe un contrat avec BMW et tous les gros bonnets de la Fédé roulent en grosse bagnole. (...) Dans le regard du rugby amateur, l'image que notre sport est 'formidable'. C'est un mélange des genres qui est révoltant."

Et de conclure: "Je suis surpris par le niveau d'amateurisme qu'on est en train de découvrir."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.