Covid-19 : Bouthier et Willemse dispensés d'entraînement mardi "par précaution" après les tests positifs à Clermont

Les Montpelliérains Anthony Bouthier et Paul Willemse n'ont pas participé aux entraînements collectifs du XV de France mardi "par précaution" en raison d'un cas de Covid-19 détecté à Clermont, équipe contre laquelle ils ont joué vendredi en Top 14, a expliqué l'encadrement des Bleus mercredi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'arrière de Montpellier et du XV de France Anthony Bouthier, le 11 novembre 2020 avec Fabien Galthié (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

L'arrière Bouthier et le deuxième ligne Willemse ont toutefois pu réintégrer le groupe mercredi "en fin d'après-midi" après des tests négatifs au Covid-19 pour poursuivre la préparation du duel du Tournoi des six nations face à l'Angleterre programmé samedi à Londres, a précisé Laurent Labit, entraîneur des trois-quarts du XV de France.

"On a été prudents bien sûr. Quand la cellule médicale a été informée, les joueurs ont été isolés et ils n'ont pas participé par précaution aux séances hier (mardi)", a expliqué Labit.

"Les joueurs ont effectué les tests nécessaires. Ils étaient négatifs. Montpellier a aussi effectué des tests qui étaient négatifs. Donc les joueurs ont pu réintégrer le groupe aujourd'hui (mercredi) en fin d'après-midi et s'entraîner normalement avec tout le monde", a ajouté l'entraîneur-adjoint.

Bouthier et Willemse ne faisaient pas partie des douze joueurs contaminés par le Covid-19 entre le 19 et le 25 février. La Fédération française avait fait état aussi de quatre infections parmi l'encadrement dont le sélectionneur Fabien Galthié, ce qui avait provoqué le report du match contre l'Ecosse, prévu initialement le 28 février.

Le pilier droit Mohamed Haouas, lui aussi présent à Marcoussis (Essonne), camp de base des Bleus, faisait partie des douze joueurs contaminés mais n'avait pas participé au match contre Clermont avec le MHR vendredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.