Rugby : le classement final du Top 14 sera calculé par un ordinateur pour les matchs qui ne pourront pas se jouer

Les reports de matchs pour cause de Covid-19 se multiplient et les dates manquent pour les reprogrammer avant la phase finale. Pour attribuer les points, la Ligue nationale de rugby va faire chauffer les calculettes, avec le principe de péréquation.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Montpellier-UBB, en novembre 2020. Le match retour prévu pour la 22e journée est en suspens, pour suspicion de Covid-19. (JEAN MICHEL MART / MAXPPP)

Après les quatre matches reportés de la 21e journée, le Top 14 est à nouveau chamboulé par la crise sanitaire du Covid-19 : trois matchs de la 22e journée sont reportés, Bayonne-Castres, Brive-La Rochelle et Toulon-Agen, en raison de contaminations au sein des rangs castrais, brivistes et toulonnais. Et une incertitude plane toujours sur la tenue de la rencontre entre Bordeaux-Bègles et Montpellier, déjà décalée de vendredi 23 avril à dimanche à cause de la situation sanitaire à l'UBB. Les créneaux manquent dans le calendrier d'ici le début de la phase finale pour caser l'ensemble des matches reportés et retrouver un peu de lisibilité au classement. Et la Ligue nationale de rugby (LNR) envisage plusieurs hypothèses.

Ce qui est prévu pour l'instant, c'est que les matchs en retard se disputent en semaine, ce qui signifie que des équipes vont jouer deux matchs en sept jours avec l'obligation pour les entraîneurs de faire tourner leur effectif.

Des points sans jouer les matchs

Mais si jamais les reports s'accumulent et que tous les matchs de la saison régulière ne peuvent se disputer, la Ligue envisage d'attribuer des points avec un système de péréquation que dévoile son vice-président chargé des compétitions, Lucien Simon. "On attribuerait à chaque équipe un nombre de poids comparable à ceux qu'elle a acquis lors des matchs précédents. Je m'explique : une équipe qui a marqué en moyenne trois points sur tous les matchs qu'elle a joué à domicile se voit, si elle joue à domicile, attribuer trois points. L'équipe adverse, si elle a marqué un point et demi en moyenne sur tous les matchs qu'elle a joué à l'extérieur, se voit attribuer un point et demi."

Autrement dit, ces équipes engrangeront des points sans jouer les matchs, ce qui n'enchante pas le manager général de Montpellier, Philippe Saint-André. "On n'espère pas jouer notre saison sur un calcul arithmétique ou un calcul d'ordinateur, ce qui manquerait un petit peu d'élégance..."

Dans cette saison chaotique. Il reste encore cinq journées de Championnat à disputer d'ici les 5 et 6 juin, avant le début des phases finales. En juin dernier, la Ligue avait décidé d'arrêter les classements à l'issue de la 17e journée, et le titre de champion de France n'avait pas été attribué. Et ce principe de péréquation avait été appliqué pour le classement de Pro D2 pour attribuer les points de trois matchs en retard

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.