Cet article date de plus d'un an.

Top 14 : Toulon et Toulouse frappent d'entrée, le Stade français et le Racing tremblent... Ce qu'il faut retenir de la 1ere journée

Le Top 14 a repris ses droits, samedi, avec les victoires du Racing, de Toulon et du Lou. Dimanche, le Stade toulousain s'est difficilement débarrassé de Bordeaux-Bègles.

Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Matthis Lebel a marqué un essai décisif pour Toulouse face à Bordeaux-Bègles, lors de la première journée de Top 14, le dimanche 4 septembre 2022. (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

Toulouse renversant à Bordeaux, Lyon, vainqueur à Brive, et Toulon, qui a dominé Bayonne, ont été les bons élèves de la première journée du Top 14 tandis que le Stade français, face à Clermont, et le Racing 92, devant Castres, ont tremblé avant de s'imposer.

Toulouse s'offre un bon Bordeaux

Il n'aura fallu que trois minutes pour que tout bascule. Nous sommes à la 56e minute de jeu, Toulouse est mené 22 à 9 par Bordeaux-Bègles dans ce choc en clôture de la première journée. Jusque-là, les Girondins maîtrisent les coéquipiers de Romain Ntamack. 

C'est le moment choisi par Matthis Lebel pour planter une première banderille (22-14) suite à un bon travail de Roumat. Avant que Ntamack ne vienne offrir, trois minutes plus, un numéro de soliste à des spectateurs qui n'en demandaient pas tant (22-21). Jaminet terminera le travail avec une pénalité de plus de quarante mètres, dix minutes plus tard, pour permettre aux Toulousains de l'emporter sur le fil (26-25). 

Toulon surpris mais dominateur

Le club varois, pour son premier match de la saison au stade Mayol, a peiné face de vaillants Bayonnais (40-25), seuls promus cette année, qui n'ont craqué devant la puissance de leurs adversaires qu'après une heure de jeu.

Les joueurs de l'Aviron, auteurs de trois essais, ont fait douter les coéquipiers de Charles Ollivon. Grâce à la botte de Baptiste Serin, le RCT s'est maintenu à peu de distance, jusqu'à réussir à débloquer le score en sa faveur, marquant trois essais en moins de dix minutes.

Un avertissement donc pour les hommes du duo Franck Azéma/Pierre Mignoni, avant un déplacement fort périlleux à Toulouse dimanche prochain.

Le Racing 92 à l'arraché

Pour son premier match de sa saison à l'Arena, les hommes de Laurent Travers, vainqueurs de Castres (25-19) grâce à un essai à trois minutes de la fin d'Olivier Klemenszak, ont bien failli y laisser leurs nerfs.

Dominé par des Castrais pragmatiques, auteurs des deux premiers essais de la rencontre, le Racing, privé de nombreux joueurs blessés ou appelés en sélection, a trouvé son salut dans sa jeune garde, personnalisée par le virevoltant Enzo Benmegal, à l'origine de l'essai de la victoire.

Le Stade français renverse Clermont

Laborieux, les coéquipiers de Morgan Parra, désormais "rose" après treize saisons passées chez les Jaunards, ont réussi à renverser Clermont (24-18) grâce notamment au pied de leur demi d'ouverture Joris Segonds, auteur de quatorze points à lui tout seul.

Cela risque d'être cependant un peu juste pour les hommes de Gonzalo Quesada le week-end prochain, au stade Pierre-Fabre de Castres, où le CO est invaincu depuis décembre 2020.

Regrettant le côté "apathique" de son équipe, le capitaine de Clermont Arthur Iturria a regretté pour sa part que l'ASM n'ait "pas été assez tueur", une erreur qu'il faudra vite corriger dès la deuxième journée face à Pau, victorieux (16-14) de Perpignan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.