Cet article date de plus d'un an.

XV de France : Paul Gabrillagues, suspendu six semaines, pourrait manquer le Mondial

Selon les informations du Midi Olympique, le Français Paul Gabrillagues a écopé d'une suspension de six semaines pour un déblayage illicite lors du match face à l'Ecosse. Le deuxième ligne tricolore était cité à comparaître ce mardi à Londres pour ce geste. Cette lourde sanction pourrait le priver de Coupe du Monde au Japon. La FFR peut faire appel.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

C'est une sanction qui serait mal venue pour le XV de France. Paul Gabrillagues comparaissait ce mardi devant la commission de discipline à Londres pour un déblayage illicite lors du match face à l'Ecosse, samedi dernier (32-3). Accompagné de Serge Simon, vice-président de la Fédération Française de Rugby en charges des équipes de France, le deuxième ligne français aurait écopé d'une suspension de six semaines, selon les informations du Midi Olympique.

Il serait donc de retour le 7 octobre alors que les Bleus auront disputé trois des quatre matchs de leur poule. La FFR se réserve le droit de faire appel de cette sanction. Car celle-ci pourrait priver le joueur du Stade Français de Coupe du monde. 

Une faute "intentionnelle" selon le World Rugby

La commission de discipline indépendante qui l'a auditionné mardi à Londres, a estimé que l'épaule de Gabrillagues était "entrée en contact avec la tête" de Barclay, de façon "intentionnelle" et avec "suffisamment de force" pour le blesser, selon les termes du communiqué de World Rugby. Le deuxième ligne des All Blacks Scott Barrett a lui été suspendu trois semaines pour une charge à l'épaule dans le visage de l'Australien Michael Hooper le 10 août.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.