Cet article date de plus de dix ans.

McCaw, légende en marche

Le Néo-Zélandais Richie McCaw a été élu pour la troisième fois "meilleur joueur du monde" par l'International Rugby Board. Une consécration de plus pour le troisième ligne all black qui n'en finit plus de rafler les récompenses. En attendant de soulever la plus belle de toutes, lors de la prochaine Coupe du monde ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Richie McCaw va aplatir pour la Nouvelle-Zélande

Si Daniel Carter est la vitrine du rugby all-black, de par son poste, son talent plus visible, sa belle gueule, qu'on ne s'y trompe pas, Richie McCaw est bien l'âme de l'équipe néo-zélandaise. Le capitaine de la meilleure équipe du monde qui vient de réaliser une saison 2010 exceptionnelle (une seule défaite en 14 matchs) est le guide d'une génération exceptionnelle. Leader charismatique dans les vestiaires comme sur le pré, McCaw est rentré un peu plus dans la légende du rugby néo-zélandais en devenant le co-recordman, avec l'arrière Mils Muliaina, de capes sous le maillot à la fougère (94 sélections). Il est également celui qui compte le plus de matchs en tant que capitaine (57 fois, soit 6  de plus que Sean Fitzpatrick). Quand un mythe dépasse un mythe...

A 29 ans, Richie McCaw est au sommet de son art. Celui qui lui a donc permis de décrocher pour la troisième fois le titre honorifique de "meilleur joueur du monde" décerné par l'IRB. Le joueur de Canterburry, redoutable "gratteur" de ballons, excellent dans le soutien et premier relayeur entre avants et trois-quarts,  est le premier à réaliser pareil triplé (2006, 2009 et 2010). Le All Black avait pourtant de la concurrence puisque son coéquipier, l'arrière Mils Muliaina, le  deuxième-ligne sud-africain Victor Matfield, le troisième-ligne centre français  Imanol Harinordoquy et les Australiens David Pocock, troisième ligne aile, et  Kurtley Beale, arrière étaient également en lice. Les distinctions individuelles c'est bien joli mais ce n'est rien en comparaison du défi qui attend troisième ligne aile des Blacks. Tout un pays attend que ce soit lui qui soulève la Coupe Web Ellis en finale de la Coupe du monde le 23 octobre 2011 prochain. Rien de moins...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.