Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde féminine : Les Bleues écartent l'Irlande et foncent en demi-finale !

L'équipe de France féminine a surclassé l'Irlande pour son 3e match de poule (21-5) à Dublin. Grâce à ce succès, les Tricolores se propulsent dans le dernier carré où elles affronteront l'Angleterre. L'autre demi-finale mettra aux prises la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Safia N'Diaye écarte son adversaire (PAUL FAITH / AFP)

Ce 3e match du Groupe C faisait office de véritable quart de finale. Les Françaises ont passé le test avec mention. Affûtées et disponibles, elles ont donné la leçon à des Irlandaises qui n'ont pu compter que sur leur envie et le soutien de leur public. C'était largement insuffisant face à la maestria bleue. Avec les cadres (Mignot, Deshayes et Ladagnous) de retour dans le XV de départ, les filles du trio Cherouk-Hayraud-Lièvremont ont étouffé leurs adversaires d'entrée de match. Romane Ménager était la première à concrétiser la domination tricolore. 

VIDEO. Le premier essai des Bleues

La suite n'était qu'une déferlante bleue, malgré la pluie qui rendait le ballon glissant. Jeu au large, vitesse d'exécution, "offloads" et même chistera : tout y passait ! Caroline Ladagnous, toute en jambes, s'offrait un doublé des plus mérités pour porter le score à 21-0 (30e). 

VIDEO. Le show Ladagnous

Si l'attaque avait flambé en première période, la défense était à l'honneur lors des 40 dernières minutes. Sûres de leur force et de leur avantage, les Bleues réalisaient une démonstration de force pour annihiler toutes les offensives vertes, à l'image de l'omniprésente Safi N'Diaye. Même si elles encaissaient un essai du XV du Trèfle dans les ultimes secondes, ce secteur leur aura certainement donné un gage d'espoir dans les joutes à venir car les titres se gagnent souvent grâce à une défense de fer. Vaillantes mais trop limitées, les Irlandaises quittent leur coupe du monde vaincues par plus fortes qu'elles.

Si elles maintiennent ce niveau, les Françaises ont une vraie carte à jouer contre l'Angleterre, large vainqueur des Etats-Unis (47-26) en demi-finales du Mondial. Les Anglaises, tenantes du titre, ont rejoint la Nouvelle-Zélande, première qualifiée après sa victoire sur le Canada (48-5), tandis que les Américaines, qui ont marqué à l'ultime minute le quatrième essai synonyme de bonus offensif, ont fini meilleures deuxièmes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.