Coupe du monde de rugby : les Bleus y croient

Grégory Naboulet est en direct de Cardiff, à quelques heures du choc opposant la France et la Nouvelle-Zélande en quart de finale de la Coupe du monde.

FRANCE 2

De nombreux Français ont fait le déplacement samedi 17 octobre à Cardiff (Pays de Galles) pour encourager l'équipe de France. Celle-ci jouera son quart de finale de Coupe du monde à 21 heures, contre la Nouvelle-Zélande.

>> France-Nouvelle Zélande : un match à suivre en direct sur francetv info

"C'était l'affiche de la dernière finale de la Coupe du monde, mais depuis quatre ans, les All Blacks restent sur 94% de victoires. Les Français 45%. C'est dire la différence qu'il y a entre les deux équipes", explique Grégory Naboulet. Les supporters y croient, mais restent lucides sur le match. Les chances de l'emporter sont faibles, du moins sur le papier.

"Rien à perdre"

"Les joueurs ont vécu dans leur bulle cette semaine à une vingtaine de kilomètres de Cardiff. Un entraînement qui était régulièrement à huis clos", poursuit le journaliste. "Un message revenait régulièrement en conférence de presse : 'C'est le match de notre vie, mais finalement on n'a rien à perdre'", ajoute Gregory Naboulet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le joueur de rugby français Thierry Dusautoir lors de l\'entraînement au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 27 février 2015. 
Le joueur de rugby français Thierry Dusautoir lors de l'entraînement au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 27 février 2015.  ( MAXPPP)