Cet article date de plus d'un an.

Coupe du monde 2019 : Bernard Laporte pas tendre avec Sébastien Vahaamahina

Parmi les nombreuses voix qui se sont élevées pour dénoncer le coup de coude de Sébastien Vahaamahina en quart de finale du Mondial contre les Gallois (défaite 20-19), celle de Bernard Laporte ne devrait pas consoler le deuxième ligne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"C'est inexcusable". Les mots sont durs et ils le sont d'autant plus qu'ils viennent de la bouche du président de la FFR en personne. Bernard Laporte n'a jamais eu sa langue dans sa poche et dans un entretien accordé à Sud Ouest, le patron du rugby français estime que le coup de coude de Vahaamahina a coûté la qualification du XV de France pour les demi-finales.

"C'est lui la première victime"

"Quand on fait la bêtise de Sébastien Vahaamahina, on ne peut s’en prendre qu’à soi-même. Ce geste nous prive d’une demi-finale de Coupe du monde, c’est une évidence. La qualité d’un grand joueur, c’est de ne jamais pénaliser son équipe. Je lui ai dit. C’est inexcusable", a lancé l'ex-ministre des Sports. Puis il assure par la suite vouloir "protéger l'homme", qui est "la première victime" de cet acte.

Si en pareille situation, les équipes ont plutôt tendance à faire bloc derrière leurs joueurs, Sébastien Vahaamahina n'a pas vraiment reçu beaucoup de soutien. Avant Bernard Laporte, Camille Chat avait déjà fait part de sa déception vis à vis de son coéquipier. "Je lui en veux, oui, parce que ce n'est pas un geste à avoir", a déclaré le talonneur dans un entretien accordé à France Bleu Auxerre. "Mais je ne vais pas lui en vouloir toute ma vie. Ça arrive de dégoupiller et il y a pire dans la vie. C'est juste dommage, c'est tout", a-t-il nuancé. Un peu plus tard, le joueur du Racing 92 a toutefois précisé dans l'Yonne Républicaine qu'"il ne faut pas l’accabler, il s’est excusé dans les vestiaires, il est conscient de sa faute".

Sébastien Vahaamahina doit être entendu ce jeudi par une commission de discipline de World Rugby. Il risque plusieurs semaines de suspension.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.