Champions Cup : Le Racing 92 en démonstration face aux Harlequins

Le Racing 92 s’est imposé sans trembler 49 à 7 face à des Harlequins complètement transparents. Auteurs de sept essais, les Franciliens empochent le bonus offensif après un match a sens unique où les hommes de Laurent Travers ont mis en place une défense presque sans faille. Côté Anglais, les Harlequins ont encore fait preuve de beaucoup trop d’indiscipline.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Harlequins - Racing 92 (ADRIAN DENNIS / AFP)

Pour cette deuxième journée de Coupe d'Europe, les Racingmen ont livré un match digne de ce nom. Dès l'entame de la rencontre, Teddy Thomas a inscrit un essai et donné le la. Dans le rythme, les joueurs du Racing ont mis la pression sur les Harlequins impuissants et n'ont jamais relâché leur emprise au cours d'un match à sens unique qui permet au Racing 92 de ramener le bonus offensif et de se classer deuxième de la poule B.

1e essai en Coup d’Europe

Kévin Le Guen a marqué son premier essai en Coupe d’Europe. Arrivé dans le club francilien en 2019, le talonneur du Racing 92 a offert cinq points de plus à son équipe à la 17e minute de jeu. Un essai en puissance, porté par toute l’équipe du Racing 92, jusque dans l’en-but des Harlequins. 

Une deuxième période brillante 

Seulement 38 secondes après leur retour sur la pelouse anglaise, Simon Zebo a donné le ton de cette seconde période. L'arrière du Racing a fait parler sa vitesse avant d'aplatir côté Anglais. Les hommes de Laurent Travers ne se sont pas pour autant relâchés et ont enchaîné les essais (51e Colombe, 58e Taofifenua, 71e Baubigny, 77e Trinh-Duc). 

Scott Steele sauve l’honneur 

Tout au long de la rencontre, les Harlequins n’ont pas souvent franchi la ligne des vingt deux mètres des Franciliens. Sous pression et beaucoup trop indisciplinés, les Anglais ont été sanctionnés à la cinquantième minute de jeu avec un carton jaune pour Scott Steele. Réduits à quatorze pendant dix minutes, les Anglais n'ont cessé de subir le jeu des Ciel et Blanc et ont encaissé un nouvel essai de Georges-Henri Colombe (51e). Une minute seulement après son retour sur le terrain, le demi de mêlée Scott Steele a sauvé l’honneur de son équipe. Il a inscrit le seul essai des Anglais, transformé par Marcus Smith. Bien maigre consolation. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Champions Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.